vendredi 21 mai 2021 00:45

Bart Verhaeghe: "Nous travaillons dur tous les jours pour être bons"

Le président Bart Verhaeghe était évidemment très fier de ses joueurs et du dix-septième titre décroché. Après le match, il a partagé son avis sur la saison écoulée, sur la division des points et sur le COVID.

"Philippe décroche son troisième titre consécutif, dont le deuxième avec nous. C'est quelque chose de très spécial qui n'était plus arrivé depuis longtemps. Je pense que cela remonte aux années septantes avec Happel. Le Club a écrit l'histoire. Il fait bon être fan des Blauw-Zwart pour l'instant; en six ans nous avons décroché quatre titres, nous avons toujours été dans le top 2, nous avons été cinq fois en CHampions League. Tout cela est très agréable. Ce sont des beaux défis que nous nous préparons à réitérer dans le futur en tant que club. C'est notre ambition."

 

Le Club a été surnommé le Bayern de Belgique par les médias. "C'est naturellement flateur, mais nous gardons la tête froide à ce sujet. Nous travaillons dur chaque jour pour être bons. C'est bien entendu beaucoup plus difficile comme le Bayern. Si vous regardez en Europe qui remporte titre sur titre, c'est l'Ajax et le Bayern. Le PSG a encore une chance. Ensuite, on nous retrouve ainsi que les Young Boys de Berne en Suisse. Chez nous, les points sont divisés par deux, mais pas à l'étranger. C'est donc une toute autre histoire. Ce n'est pas normal que nous devions encore nous battre pour le titre jusqu'à l'avant-dernière journée alors que nous avons quinze points d'avance - si l'on additionne tous les points obtenus -. Ce n'est pas une chose normale. Mon cœur de sportif saigne. Les sportifs gagnent et perdent, mais ça doit être sur base de règles correctes. Cette réduction de des points par deux ne devrait pas exister. Vous ne pouvez pas l'expliquer en Europe, pas un seul footballeur ne comprend cela. Personne ne pense que c'est juste et correct. Nous devons faire quelque chose à ce sujet si nous voulons maintenir la réputation de notre championnat. Il faut une compétition équitable et sportive. Je dirais aussi ceci aux détracteurs. Ce n'est pas un championnat dans lequel vous jouez une compétition à élimination directe comme un championnat européen (Euro). Il s'agit d'être la meilleure équipe sur une saison entière disputées face à toutes les équipes de première division. Ensuite, on met sur pied un système qui vous sanctionne, et on réduit votre avance de moitié. Le Club de Bruges a toujours dit, que nous soyons en tête ou pas, que ce n'est pas sportif."

 

Le président a géré le stress d'un tel match pour le titre avec calme. "Je suis allé faire de l'exercice aujourd'hui, un peu de natation et puis un peu de vélo. J'ai acquis de l'expérience. C'est maintenant ma dixième saison en tant que président. Vous savez comment ces matchs peuvent se passer. Bien sûr, je vis cela de très près, j'étais dans Basecamp les jours précédents. Je sais très bien comment vit le groupe. Les joueurs et le staff ont réagi de manière professionnelle et mature. Nous revenons d'une période difficile où le COVID nous a durement touchés. Nous jouions très bien, nous étions actifs sur trois fronts. Nous sommes ensuite sortis en Europe contre Kiev et en coupe contre le Standard. En peu de temps, nous étions éliminés de deux compétitions et nous nous sommes retrouvés avec un groupe décimé par le COVID. Nous avons travaillé dur pour les remettre à niveau. Mais vous pouvez constater que cette maladie affecte sérieusement les sportifs et qu'il faut du temps pour s'en rétablir. Aujourd'hui, plusieurs joueurs ont retrouvé leur niveau et ont pu réaliser les performances qu'ils étaient censés réaliser. Vous devez être en bonne santé pour que votre corps puisse à nouveau supporter l'effort. Mais le rythme des matchs s'acquiert sur le terrain, tout comme le sens du ballon et les automatismes. Cela a joué, et il est dommage que le COVID nous ait frappé si fort en plus d'être privé de nos supporters."

 

La question est maintenant de savoir si Philippe Clement restera une saison supplémentaire. "Nous sommes un club bien structuré et qui travaille de manière professionnelle dans tous les domaines. Ce que Philippe a réalisé avec nous est exceptionnel. Il est très important dans cette histoire. D'autre part, nous avons également remporté des titres avec trois entraîneurs. Il existe une structure solide et nécessaire pour mettre l'équipe sur la bonne voie. Nous sommes tous des personnes très matures et professionnelles avec un amour pour les Blauw-Zwart. Nous allons nous mettre autour de la table dans les semaines à venir et en parler calmement."

Related articles

Main partner

Premium partner, Official partner & Official supplier

join the club

Word lid van de grootste supportersfamilie van het land!

WORD LID

Download onze app

Mis geen enkele belangrijke update over jouw favoriete Club.

BLIJF OP DE HOOGTE

Schrijf je nu in op onze nieuwsbrief.

Schrijf je in