dimanche 1 novembre 2020 19:30

Dortmund, Lazio et Zenit : tous vainqueurs !

Les adversaires européens du Club ont connu un week-end faste puisque les trois formations se sont imposées : Dortmund 0-2 à Bielefeld, la Lazio in extremis 3-4 à Torino et le Zenit 0-2 en visite au FC Khimki.

Arminia Bielefeld – Dortmund : 0-2

Le Borussia Dortmund s'est imposé en l'absence du buteur Haaland, blessé au genou, tandis que Witsel débutait sur le banc. Dortmund a d'emblée pris la direction des échanges mais sa possession de balle ne donnait pas lieu à des occasions franches. Aussi bien Thorgan Hazard que Jayden Sancho faisaient pourtant de leur mieux pour secouer la défense de Bielefeld. Mais il fallait quand même attendre une petite demi-heure pour voir Sancho mettre une première fois le gardien local à contribution sur une reprise de la tête. Avec une défense renforcée, l'équipe locale s'efforçait de maintenir les visiteurs loin de son but. Et cela plutôt bien fonctionné en période initiale puisqu'au repos le score était toujours de 0-0. 

 

 

Borussia Dortmund
Borussia Dortmund

Les deux équipes remontaient sur le terrain sans changement mais le danger se précisait au fil du temps devant le but de Bielefeld. Et sur le premier corner après la reprise, Dortmund faisait enfin mouche : Thomas Meunier déviait légèrement la balle de la tête, en direction de Mats Hummels qui marquait (0-1). Et dix minutes plus tard à peine, le score doublait mais le but était justement annulé pour une position hors-jeu de Bellingham. Ceci étant, il était évident que le Borussia entendait maintenir la pression et se mettre à l'abri. Bielefeld tentait de donner le change, procédait à deux changements mais un peu plus tard, c'est de nouveau Hummels qui, d'un centre parfait servait Reus lequel faisait 0-2 de la tête. A cinq minutes de la fin, Hummels devait néanmoins quitter le jeu pour une blessure; il faudra voir s'il sera rétabli pour le match de mercredi à Bruges ? Grâce à ce succès, Dortmund s'installe en tête du classement, aux côtés du Bayern. 

Borussia Dortmund : Bürki, Hummels (85’ Piszszek), Akanji, Delaney (82’ Witsel), Meunier, Hazard (82’ Reinier), Brandt, Passlack, Sancho (75’ Reyna), Bellingham, Reus (75’ Guerreiro).
Buts : 53’ Hummels (0-1), 71’ Hummels (0-2).

Torino - Lazio : 3-4

La Lazio de Rome a conquis une victoire rudement acquise sur le terrain du Torino. Les Romains pouvaient de nouveau compter sur les services de leur attaquant Immobile mais plusieurs joueurs faisaient néanmoins encore défaut pour cause de Covid. Après un quart d'heure, le Belgo-Brésilien Pereira portait son équipe au commandement mais quelques minutes plus tard, l'égalité était rétablie par Bremer (1-1). Après une faute de Peireira, Torino héritait d'un penalty, converti par Belotti. Et c'est ainsi que l'équipe locale regagnait les vestiaires avec une avance mais voyait cet avantage annihilé dès la reprise suite à un but de Milinkovic-Savic, sur coup-franc. 

 

Lazio Roma
Lazio Roma

Le match semblait devoir se terminer sur un partage mais c'était sans compter sur une fin de joute complètement folle. A la 87e, Lokic redonnait l'avance à l'équipe locale qui paraissait donc sur le point de l'emporter. Mais la Lazio se lançait alors dans une offensive finale et deux remplaçants allaient faire la différence. Immobile marquait sur penalty à la 95e et Caicedo signait le 'winning goal' dans l'ambiance que l'on imagine à la 98è ! Suite à ce résultat, la Lazio est 7e au classement avec 10 pts sur 18. Un sérieux boost pour l'équipe de Simone Inzaghi qui, mercredi, se rend à St-Petersbourg. 

 

Lazio : Reina, Acerbi, Hoedt, Felipe, Fares (81’ Cataldi), Pereira (46’ Akpa Akpro), Parolo (46’ Leiva), Milinković-Savić, Patric, Correa (73’ Caicedo), Muriqi (56’ Immobile).
Buts : 15’ Pereira (0-1), 19’ Bremer (1-1), 25’ Belotti (penalty, 2-1), 48’ Milinković-Savić (2-2), 87’ Lukić (3-2), 95’ Immobile (penalty, 3-3), 98’ Caicedo (3-4).

FC Khimki – Zenit : 0-2

Après trois revers consécutifs – contre le Club de Bruges, Rubin Kazan et Dortmund – le Zenit St-Petersbourg s'est repris ! L'attaquant Dzuba manquait à l'appel si bien que l'on trouvait Erokhin en tête de l'équipe. Il était secondé par Sutormin et Mostovoy. C'est ce dernier qui plaçait le Zenit au commandemant après 20 minutes de jeu. Le 0-1 est longtemps resté au marquoir car ce n'est qu'à un petit quart d'heure de la fin que Erokhin scellait le sort du match. Etant donné que le leader, le Spartak Moscou, s'est incliné de manière surprenant, le Zenit fait la bonne opération au classement. Il bondit à la deuxième place, à un point du premier, le CSKA Moscou. 

 

 

Zenit Sint-Petersburg
Zenit Sint-Petersburg

Zenit: Kerzhakov, Karavaev, Lovren, Rakitskiy (81’ Chistyakov), Zhirkov, Kuzyaev (89’ Prokhin), Ozdoev, Douglas Santos, Sutormin (61’ Krugovoy), Erokhin, Mostovoy.
Buts : 18’ Mostovoy (0-1), 78’ Erokhin (0-2).

Related articles

Main partner

Premium partner, Official partner & Official supplier

join the club

Word lid van de grootste supportersfamilie van het land!

WORD LID

Download onze app

Mis geen enkele belangrijke update over jouw favoriete Club.

BLIJF OP DE HOOGTE

Schrijf je nu in op onze nieuwsbrief.

Schrijf je in