Hans Vanaken : “Meilleur que l'Antwerp pendant 90 minutes”

Faris Haroun est resté accroché aux crampons de Hans Vanaken comme un chewing-gum pendant 90 minutes, le privant de tout espace. Mais au final, le Soulier d'or a de nouveau prouvé ses qualité en signant un but décisif tout en finesse.

Text: 

“Il n'est pas évident de se créer de 10 à 15 occasions face à cet Antwerp. Nous aurions dû plier ce match bien avant, mais c'est 1-0 au final et c'est le plus important. En première période, la dernière balle n'était pas toujours bonne et nous faisions souvent les mauvais choix. Cela a mieux tourné en seconde période et nous sommes parvenus à marquer. La balle venait de la droite et Siebe m'a idéalement isolé. J'ai tapé vers le but mais le fait que la balle ait franchi la ligne n'est pas clair. Mon sentiment est que le but est bon. J'ai protesté, l'arbitre a sifflé et il n'a pas été annulé par le VAR. Pour cette fois, c'est en notre faveur mais il y a déjà eu beaucoup de choses entre défaveur. Au final, tout cela finit par s'équilibrer. La seule manière de couper court à ces discussions serait de disposer de la technologie sur la ligne de but. Peut-être faut-il voir si cela est envisageable car alors on serait certain à 100%. Je n'ai pas eu énormément de balles mais c'est n'est pas la première fois que Haroun joue ainsi homme contre homme face à moi. Je suis néanmoins parvenu à marquer et à être décisif et donc peut-être n'a-t-il pas fait son job aussi bien que cela...En tout cas, nous méritons de l'emporter. Nous avons été meilleursque cet Antwerp durant 90 miinutes. Ils n'ont rien montré".

 

Hans Vanaken
Hans Vanaken

En raison des la perte de points des dernières semaines, les critiques ont commencé à déferler mais cela n'a pas contrarié le groupe. "Ces trois matches nuls auraient tout aussi bien pu être des victoires. Nous ne nous faisons pas de soucis. Nous avons continué à y aller à fond. La confiance est restée mais nous avons aussi appris de ces rencontres. A Courtrai par exemple, des erreurs ont été commises sur les buts encaissés. Aujourd'hui contre l'Antwerp, c'était davantage un match de combat et le groupe a bien réagi. Contre Charleroi et l'Antwerp nous n'avons pas encaissé. C'est un match qui nous permet de distancer un adversaire direct. Nous volons gagner chaque rencontre et avoir le plus d'avance possible au moment d'aborder les play-offs. Nous regardons match après match et nous nous entrainons dur. Il va encore y avoir beaucoup de matches. Le titre est l'objectif majeur mais nous avons encore aussi la Coupe de Belgique et l'Europa League et nous devons aborder chacune de ces compétition avec assez de motivation".

 

 

Related articles