Ivan Leko: “Ce n'est pas encore joué”

Ivan Leko a vu son équipe s'imposer difficilement sur le terrain de Gand. Grâce à cette victoire, un duel crucial se profile à domicile contre le Racing Genk.

Text: 

“C'était une rencontre intéressante, entre deux équipes qui ont entamé la rencontre avec un gros pressing. Gand se devait de réagir après la défaite en finale de Coupe de Belgique, tandis que nous jouons, comme toujours dans ces Play-Offs, après Genk, ce qui fait que nous jouons toujours avec le couteau sous la gorge et que nous devons gagner. Pendant les trente premières minutes, nous étions de nouveau trop doux. Nous avons trop peu mis la pression, mais après nous avons marqué et souvent créé le danger via les flancs mais nous n'avons pas su concrétiser. En deuxième période, le deuxième but n'est pas tombé, ce qui fait que nous avons dû batailler jusqu'à la fin. Quelques joueurs étaient dans un moins bon jour, mais il y avait six ou sept joueurs qui étaient vraiment au top. Nous sommes contents de cette victoire, mais nous devons reconnaitre que Gand méritait mieux qu'un 1 sur 21.”

Ivan Leko
Ivan Leko

Après intervention du VAR à plusieurs reprises durant ce Gand-Club, plusieurs buts ont été annulés. “Ces phases avec le VAR étaient discutables aujourd'hui. J'ai toujours été pour le VAR et je serai toujours un défenseur du VAR, mais ce n'est pas le but qu'il joue chaque fois le premier rôle. Le VAR doit aider à apporter du fair-play et je trouve donc regrettable qu'on ne parle que du VAR après chaque rencontre.”

 

Grâce à cette victoire, l'écart avec le leader Genk reste de six points. La semaine prochaine, le Club reçoit Genk et ce sera donc tout ou rien. “C'est vraiment le match du titre. La situation est très simple: si nous ne gagnons pas, c'est fini. Mais si nous l'emportons, tout sera possible. Nous avons déjà plusieurs fois montré que nous sommes là lors des topmatchs. Genk réalise quelque chose de fantastique, mais à domicile, à Bruges, avec nos qualités et notre grinta, et avec le soutien de 30.000 personnes, tout sera possible. Genk est favori pour le titre, mais ce n'est pas encore joué. Mon équipe est prête pour une telle rencontre, avec une grosse pression. Je suis très impatient.” (SF)

Related articles