Ivan Leko: “Eupen n'est peut-être pas un grand nom, mais nous devons batailler lors de chaque match”

Notre coach Ivan Leko a répondu à la presse en ce début d'après-midi, en vue du déplacement à Eupen. Il nous parle de son groupe et de la bagarre en tête du championnat.

Leko à propos … de l'équipe

Arnaut Danjuma a repris les entraînements cette semaine. “Arnaut a enfin pu s'entraîner normalement avec le groupe durant la semaine. Le match à Eupen tombe encore un peu trop tôt, nous ne voulons prendre aucun risque. Lorsqu'il sera entièrement rétabli, il réintégrera la sélection" déclarait notre coach. Sofyan Amrabat a quant à lui disputé une excellente rencontre face à Saint-Trond. "Je suis très satisfait des prestations de Sofyan. L'énergie qu'il offre à l'équipe depuis quelques mois est incroyable. Il se donne toujours à fond pour le groupe, j'apprécie énormément. Malgré que ce soit un milieu de terrain de base, il m'offre des possibilités à d'autres postes. Si l'ambiance du groupe est bonne? Il n'y a pas que l'ambiance qui est bonne. La confiance et l'envie de faire toujours mieux sont toujours présentes. Je suis satisfait de l'état d'esprit de l'équipe."

Leko à propos … de la bataille avec Genk en tête du classement

L'écart avec le leader genkois est désormais de six points à deux journées de la fin de la phase classique. "Nous concédons toujours un retard de six points par rapport à Genk. Eupen n'est peut-être pas un grand nom, mais c'est ce qui rend la tâche d'autant plus compliquée. Nous sommes conscients que nous devons être concentrés à 100% lors de chaque match pour pouvoir l'emporter. Genk n'est pas en grande forme actuellement, mais ce qu'ils ont prouvé depuis le début de la saison est incroyable. Je crois en mon équipe, je sais que nous sommes capables de montrer de belles choses." Leko a tenu à s'exprimer sur la sélection de Vormer avec les "Oranje". "Ce n'est pas l'idéal pour le Club de posséder autant d'internationaux, mais cela vaut pour toutes les équipes. Cela reste néanmoins une fierté pour nous d'avoir des internationaux dans notre noyau.”  

Related articles