Ivan Leko : “Le meilleur Club de Bruges depuis des mois”

Ivan Leko se montrait heureux et très fier que le Club de Bruges, à la suite du partage à Dortmund, soit parvenu à s'imposer nettement face au Standard.

Text: 

“Le meilleur Club de Bruges depuis des mois", jugeait d'emblée le coach. "Le plus important, c'est la confiance manifestée par nos joueurs en notre manière d'évoluer. Certains diront peut-être qu'il s'agit d'un jour sans du Standard, mais qui a vu le Standard face à Séville et Eupen sait que cette équipe est en forme. Aujourd'hui, de la première à la dernière minute, le Club était au top et affichait tout ce qui faut dans le foot moderne : focus, concentration et team spirit".

 

Ivan Leko
Ivan Leko

Après le revers de la semaine précédente contre Zulte-Waregem, la pression était pourtant forte. "C'était une semaine super-importante pour nous", reconnaissait l'entraîneur croate. "Perdre à Dortmund aurait été logique mais grâce à notre volonté, nous sommes néanmoins parvenus à décrocher un résultat. Si vous voyez la différence de qualité entre les deux équipes, c'est fantastique d'avoir ramené un point de là-bas. Et aujourd'hui, il y avait de nouveau une grosse pression. Vous savez qu'empocher 6 points sur 21, ce n'est pas assez pour un club du top et c'est à ce moment que l'on reçoit le Standard, l'équipe en forme du moment. Si on perdait, on sait que cela signifiait la crise ! Dans cette situation, tu peux soit avoir peur, soit essayer de trouver une solution. Nous voulions absolument la deuxième option et cela s'est avéré le bon choix. Avant le match à Dortmund, nous avons eu peu de temps pour nous entraîner mais nous sommes quand même parvenus à adopter une autre façon d'évoluer. Désormais, il y a davantage d'équilibre dans l'équipe. Aujourd'hui, nous aurions aussi pu  ouvrir les portes toutes grandes et nous retrouver avec un résultat final de 2-4. Mais nous avons joué de manière très concentrée et nous l'avons méritoirement emporté. De plus, cette tactique laisse entrevoir des perspectives, aussi valables dans l'optique des play-offs". 

 

Ombres au tableau : les blessures de Dennis et Mata. "Ils se sont blessés tous les deux et il semble qu'ils ne seront pas de retour pour le match de vendredi à Waasland-Beveren. Cela signifie que nous n'avons plus de joueurs de flanc et c'est super-dommage. Sans la vitesse et l'explosivité, c'est toujours plus difficile de réussir quelque chose. Nous ne devons pas commencer à chercher des excuses mais il est important de trouver des solutions pour la prochaine semaine".

 

 

Related articles