Ivan Leko : “Nous étions trop mous”

Ivan Leko a vu son équipe se heurter au jeu très physique de l'Antwerp et de ce fait trop peu jouer au foot. Le Club doit au final se contenter d'un point et il voit donc Genk porter son avance à six unités.

Text: 

“Nous savions à l'avance que cela allait être un match difficile", déclarait d'emblée Ivan Leko. "C'était une question de puissance, d'intensité et de détails. En première période, nous étions vraiment trop mous. Il y avait trop peu de mouvement et nous tentions trop de faire la différence sur des actions individuelles. La seconde période était meilleure. Avec un homme supplémentaire en milieu de jeu, nous arrivons plus vite dans leur grand rectangle. Sur le plan du foot, je suis vraiment critique. Ce n'était pas le Club de Bruges que nous avons vu ces deux dernières années. Parfois, nous devons être capables d'apporter ce petit plus en énergie mais cela n'a pas fonctionné aujourd'hui". 

 

Ivan Leko
Ivan Leko

Suite à la victoire de Genk vendredi au Standard, ce partage du Club à l'Anwerp s'avère insuffisant. "Si tu prends 10 points sur 15 avec 3 matches en déplacement, c'est un bon bilan. Mais d'un autre côté, nous nous retrouvons désormais avec un retard de 6 unités et donc tu sais que désormais tu dois absolument tout gagner. Il y a vraiment des détails qui font souvent la différence. La semaine dernière à Genk, nous encaissons un penalty qui n'en n'était pas un et aujourd'hui, après trois minutes, un penalty avéré à 200% n'est pas sifflé. C'est très dommage mais nous devons surtout regarder nos propres prestations. Je veux de nouveau revoir le foot développé lors des trois premiers matches de ces play-offs. Lors des deux derniers matches, nous étions vraiment trop mous". 

 

Related articles