Ivan Leko : “Vendredi, pour moi, c'est aussi la Champions League”

Pas évident pour Ivan Leko, en cette période dominée par les infos relatives à la Champions League et sans pouvoir compter sur une série d'internationaux, de préparer au mieux le prochain match contre Lokeren. Le coach brugeois a insisté sur la préparation physique et mentale à l'entame d'une période qui va être très dense.

Leko et… l'état de son noyau

Après quelques solides prestations, Dennis est blessé et sera absent pour le match contre Lokeren. "C'est dommage de perdre Dennis car il était en forme ces dernières semaines; nous espérons pouvoir le récupérer pour mardi. Pour Nakamba, le match de Dortmund arrivera trop tôt". Cools ne se trouve pas non plus dans la sélection à la suite d'une période internationale chargée pour lui. "Dion a joué deux fois nonante minutes, en peu de temps, avec l'équipe belge des Espoirs et avec de longs déplacements. Les internationaux sont rentrés mercredi et donc je n'ai eu qu'un jour pour voir qui est prêt mentalement et physiquement pour ce prochain match".

 

Leko et… la concentration après les rendez-vous internationaux

“Tu dois basculer entre jouer avec Hazard et Modric et jouer contre Lokeren en Pro League. C'est une situation dangereuse", reconnaît Ivan Leko qui se méfie. "Nous sommes fiers de nos internationaux mais nous devons maintenant nous concentrer sur le prochain match avec les joueurs qui sont le plus prêts possible. Demain, je veux voir comment notre équipe peut être sérieuse et stable. En plus des matches internationaux, il y a aussi eu les nouveaux contrats, notre position de leader. Ce ne sont que de bonnes nouvelles mais cela crée aussi une situation dangereuse. Pour moi, demain, c'est aussi la Champions League".

 

Leko et… le schéma de jeu

Avec 7 rencontres à disputer en 23 jours, le Club se trouve devant une période très dense. "Oui, la Champions League est une top priorité pour le Club mais, tout comme la saison dernière, le prochain match est toujours le plus important et doit retenir l'essentiel de notre attention. Les meilleurs vont donc jouer contre Lokeren, nous n'épargnerons personne mais nous n'allons pas non plus jouer avec la préparation physique de notre noyau. Le principal reste de bien mener chaque match en tant qu'équipe, cela fait partie d'un processus visant à devenir toujours meilleur".

 

Related articles