Ivan Leko et Mats Rits préfacent Club – Salzburg

Demain, les bleu et noir lanceront leur printemps européen. Mats Rits et le coach Ivan Leko ont abordé les chances brugeoises et ont avoué avoir l'ambition de vouloir défendre l'image du Club en Europe après la déjà belle campagne de cette année.

Mats Rits: “Seulement concentrés sur jeudi”

Rits, qui a souvent intégré le onze de base ces dernières semaines, a pu se joindre à Ivan Leko en conférence de presse. Le milieu de terrain a directement tenu à déclarer que toute l'attention était portée non sur dimanche mais sur le match de ce jeudi. “Nous prenons chaque fois rencontre par rencontre. Notre attention est toujours portée sur le match suivant, tu ne peux pas être concentré sur 2 choses en même temps.” Salzburg se présente comme un sacré défi. “Nous savons qu'ils forment une bonne équipe, qu'ils ont battu de nombreuses équipes du top, mais l'objectif est d'écrire le chapitre suivant et de reproduire ce que nous avons montré avant le Nouvel An en Champions League. Nous jouons à domicile donc nous devons tâcher de garder le zéro et, espérons-le, aussi gagner. Si le terrain va jouer un rôle? Le terrain est le même pour les deux équipes. La qualité du gazon n'est pas idéale, mais nous ferons en sorte de développer notre jeu.”

Ivan Leko: “Obligés de montrer notre meilleure facette”

En termes de résultats, le coach brugeois ne traverse pas la meilleure période de sa collaboration avec le Club, mais veut qu'on brosse le tableau complètement. “Avec ce que je vois à l'entrainement, je ne peux pas être mécontent. Chacun s'investit à nouveau à fond chaque jour. Mais c'est clair que les résultats sont importants et nous voulons que les choses reviennent en ordre le plus vite possible, mais sur base de l'énergie et de la qualité, je pense que nous aurions mérité mieux que ce que nous avons obtenu lors des premiers matchs de 2019. C'est évident que lors de nos 2 derniers matchs – et je ne m'exprime pas volontiers sur ce qu'il y a autour du match – des décisions extérieures nous ont coûté 4 points. Tu as beau ne pas revenir sur ça, ces points-là se sont envolés.” En Europe, le Club effectue un beau parcours, mais Salzburg est loin d'être une proie facile. “Nous sommes obligés de montrer notre meilleure facette. Cela fait maintenant 2 ans que Salzburg réalise un parcours fantastique en Europe. Nous n'avons pas su les scouter en live, mais tu sais comment joue une telle équipe: offensivement, de façon séduisante, avec envie et énergie. L'Europa League est pour aujourd'hui et demain ce qui compte le plus. Après la Champions League, nous sommes obligés de défendre notre image et le football belge en Europe. C'est maintenant, dans ce moment difficile, à moi-même, au staff, aux joueurs et aux fans de montrer que nous sommes le FCB, de montrer que nous croyons en nous.”

 

Un joueur qui n'est toujours pas de retour dans le groupe, c'est Arnaut Danjuma. “Son absence est regrettable, mais c'est en même temps une chance pour d'autres gars. Il a été très déterminant pour nous et nous manque, mais pleurer ne sert à rien. J'espérais le récupérer début février mais nous devrons encore nous passer de lui quelques semaines.”

Related articles