Jelle Vossen: "Nous avons mérité le titre"

Jelle Vossen a travaillé comme un acharné toute la saison et en a finalement été récompensé. Le Limbourgeois s'est chargé ce soir, comme jeudi au Mambourg, d'inscrire un but important qui offre finalement le quinzième titre de champion aux Blaw-Zwart.

Text: 

"J'y ai toujours cru, que je pouvais être important pour le Club dans le cadre de la course au titre. C'est ce qui s'est passé aujourd'hui, ce qui fait que c'était une saison fantastique. C'était une saison très compliquée pour moi, mais quand tu la clôture de la sorte, c'est toujours énormément de joie. Je suis aussi heureux de ne jamais avoir baissé les bras et d'avoir continué de travailler. Cela a pris du temps mais quand tu es décisif, cela devient jouissif.”

Jelle Vossen
Jelle Vossen

Le but de Vossen a donné lieu à beaucoup de réactions, car Ruud Vormer touche d'abord la balle du bras dans les seize mètres. L'arbitre Van Driessche a fait appel au VAR, mais a finalement bien validé le but. "Sur le terrain c'est évidemment tout autre sur les écrans, mais je ne pense pas que la main soit volontaire. L'arbitre a regardé les images, donc il a pris sa décision en âme et conscience."

 

Le Limbourgeois est ensuite revenu sur le déroulement de cette dernière semaine palpitante. "Nous n'avons jamais paniqué mais nous avons un peu douté, il faut le reconnaitre. Jeudi c'était un match très compliqué, mais je pense que nous avons très bien réagit en deuxième mi-temps au Mambourg. Nous avons mérité le titre et certainement au vu de l'ensemble de la saison. Si vous regardez notre parcours, c'est juste dommage qu'il faille attendre la toute fin de compétition pour être sacré. Si nous avions perdu le titre, nous aurions été très amers. Nous sommes heureux que nous aillions finalement décroché ce titre."

 

L'attaquant revient alors sur son avenir. "Je ne vois pas de raisons de partir. Je veux évidemment jouer plus, comme tout le monde. Je continue de travailler dur. Je ne suis pas du genre à me plaindre quand c'est difficile. Je continue de travailler et j'attends de pouvoir saisir ma chance. Et lorsque tu reçois ta chance, tu dois la saisir comme je l'ai fait. Je peux partir en vacances avec le sentiment du devoir accompli." (MDK)

Related articles