Le Club empoche une magnifique victoire 0-4 à Monaco

Le Club de Bruges a empoché ses premiers trois points en Champions League. Et de quelle manière… Les bleu et noir l'ont en effet emporté 0-4 sur le terrain de l'AS Monaco. Grâce à deux buts de Vanaken et une jolie frappe de Wesley, le match était plié après 24 minutes. Dans les derniers instants, Ruud Vormer a posé la cerise sur le gâteau.

Text: 

Siebe Schrijvers n'étant finalement pas à 100%, il devait donc passer le relais pour ce quatrième match de Champions League du Club Brugge. Ruud Vormer revenait donc dans le onze, apportant ainsi aux blauw en zwart un poids supplémentaire dans le milieu de terrain. Les Brugeois devaient rapidement essuyer un contrecoup, Krépin Diatta blessé après 5 minutes de jeu devait rejoindre la touche. Dion Cools le remplaça. De plus, le FCB s'en sortait bien à deux reprises dans ce quart d'heure initial: une tête de Falcao passait juste à côté et Horvath sortait un premier excellent réflexe sur un essai de Diop.

Les Blauw en Zwart n'étaient cependant pas sous pression et avaient un peu plus tard l'occasion de réagir. Et de quelle manière! Mata cédait la balle sur la droite à Rits, dont le centre arrivait chez Hans Vanaken. Le Limbourgeois ne tremblait pas et inscrivait le 0-1 dans le goal vide. Peu après, une nouvelle opportunité se présentait, mais le gardien Benaglio pouvait contrer une frappe de Wesley. Pas de regrets cependant car, après un gros quart d'heure, la double avance se concrétisait: Barreca contrait une frappe de Vanaken avec la main et l'arbitre Dias indiquait donc le point de pénalty. Hans Vanaken ne paniquait pas et transformait cette occasion rêvée, 0-2.

Text: 

Le Club était dans un fauteuil et pouvait compter sur une solide prestation de son gardien Horvath. L'Américain plongeait parfaitement sur une frappe de Tielemans. Et ce que Monaco ne parvenait pas à faire, les Brugeois le faisaient facilement: marquer! Après à peine 24 minutes de jeu, c'était 0-3 grâce à une frappe chirurgicale de Wesley. Le Brésilien partait de la gauche et rentrait vers le centre pour fusiller le portier Benaglio. Les Blauw en Zwart pouvaient alors gérer et laisser venir l'équipe adverse. Les Monégasques ne se créèrent que deux timides occasions: Horvath captait un coup-franc de Chadli et Mechele, en glissant, contrait une frappe de Diop en coup de coin.

Après la pause, Monaco voulait rapidement réduire la marque, mais tant Diop que Sidibé ne parvenaient pas à cadrer leurs essais. Le Club semblait bien en place et essayait dès que l'occasion se présentait de partir en contre. Ainsi, la défense adverse dut dégager un centre de Mata juste devant Vormer, tandis que Benaglio devait sauver les meubles en captant une frappe de Nakamba.

Text: 

Le Club contrôlait parfaitement, et Horvath éloignait deux fois le danger: une première fois sur un shot de Aït Bennasser et ensuite aussi sur un essai de Falcao. Les blauw en zwart jouaient avec beaucoup de maturité et ne rencontraient plus le moindre problème. Avant les dix dernières minutes, l'équipe adverse ne se créait plus la moindre occasion: Horvath prenait facilement en main un tir de Tielemans.

Pour les quelque 1.200 supporters du Club ayant effectué le déplacement, c'était le moment de profiter. La si fameuse cerise sur le gâteau arrivait cinq minutes avant la fin du match. Ruud Vormer échappait au hors-jeu et glissait le ballon dans le coin opposé, 0-4. Les bleu et noir effectuent donc une opération en or dans la course à la troisième place dans le Groupe A. Ils comptent maintenant 4 points et peuvent passer l'hiver en Europe, s'ils ne se laissent pas dépasser par Monaco.

Champions League: Groupe A – Journée 4

Spectateurs: 6.000 – Stade Louis II

Arbitre: Artur Dias (Por)

AS Monaco: Diego Benaglio – Djibril Sidibé, Kamil Glik (76’ Almamy Touré), Jemerson, Antonio Barreca – Youri Tielemans, Youssef Aït Bennasser (68’ Han-Noah Massengo), Sofiane Diop, Nacer Chadli – Moussa Sylla, Radamel Falcao (61’ Gobe Gouano). Coach: Thierry Henry.

Club Brugge: Ethan Horvath – Benoît Poulain, Brandon Mechele, Stefano Denswil – Clinton Mata (77’ Thibault Vlietinck), Mats Rits, Marvelous Nakamba, Ruud Vormr, Hans Vanaken, Krépin Diatta (6’ Dion Cools) – Wesley Moraes (72’ Kaveh Rezaei). Banc: Karlo Letica, Matej Mitrović, Thibault Vlietinck, Saulo Decarli et Loïs Openda. Coach: Ivan Leko.

Carte jaune: Barreca.

Carte rouge: aucune

Buts: 12’ Vanaken (0-1), 17’ Vanaken (penalty, 2-0), 24’ Wesley (0-3), 85’ Vormer (0-4).

 

Texte: Steven Floin

Related articles