Le Club entame 2021 par un succès 1-2 à Saint-Trond

Le Club de Bruges a débuté la nouvelle année par une victoire 1-2 à Saint-Trond. Bas Dost ouvrait la marque pour ses grands débuts, avant que Noa Lang ne double la mise avant la pause. Le STVV réduisait l'écart grâce à Buatu. Suite à ce succès, les "blauw en zwart" réalisent la bonne opération de ce week-end.

Text: 

En comparaison à l'équipe qui avait affronté Eupen le lendemain de Noël, Philippe Clément effectuait deux changements. Bas Dost évoluait à la pointe de l'attaque, il était accompagné aux avants-postes par Diatta et Lang. Charles De Ketelaere était positionné un cran plus bas à la place de Vanaken. Eduard Sobol était préféré à Federico Ricca au poste de back gauche. Pour Stefano Denswil, ce match tombait trop tôt. Kossounou et Mechele formait la paire centrale. 

Bas Dost marcó en su debut
Bas Dost marcó en su debut

Suite aux défaites de Genk, Charleroi, Anderlecht et l'Antwerp, le Club de Bruges pouvait réaliser la bonne opération du week-end en cas de succès. Les "blauw en zwart" avaient le contrôle du ballon dès la première minute, mais le premier danger était à l'actif des Canaris: Suzuki ne parvenait pas à reprendre un centre de Durkin. Le Club réagissait sur une frappe de Lang suite à un centre de Diatta. Le but d'ouverture tombait à la douzième minute: Bas Dost reprenait de volée un centre de De Ketelaere et ne laissait aucune chance au portier trudonnaire (0-1). 

Noa Lang dobló la ventaja del Brujas
Noa Lang dobló la ventaja del Brujas
Text: 

Les Brugeois ne voulaient pas en rester là et continuaient à pousser: Schmidt captait un tir lointain de Diatta, une frappe de Vormer était stoppée et une tentative de Dost filait à côté. Les "blauw en zwart" allaient enfin doubler la mise méritoirement dix minutes plus tard: suite à une attaque rapide de Diatta, le ballon finissait dans les pieds de Lang qui trouvait le chemin des filets (0-2). 

Bas Dost était remplacé par Okereke à la mi-temps. Les Canaris débutaient très fort la seconde période. Texeira, esseulé au petit rectangle, voyait sa reprise de la tête filer à côté. Par la suite, Nazon ne parvenait pas à cadrer sa frappe. Les Trudonnaires ne relachaient pas la pression et réduisaient l'écart: Buatu reprenait parfaitement un centre de De Ridder (1-2). 

Text: 

L'équipe visitée était reboostée et était proche de rétablir l'égalité: Duckens Nazon filait seul au but et décochait une frappe croisée qui touchait le poteau de Mignolet. Les "blauw en zwart" échappaient à l'égalisation et tentaient de tuer le match mais David Okereke manquait son face-à-face avec Schmidt. D'autre part, le gardien brugeois devait s'interposer sur une tentative de De Ridder. 

Le Club était en difficulté, Philippe Clément se devait donc de réagir. Ricca et Balanta montaient au jeu en lieu et place de Sobol et Lang. Les Brugeois allaient se procurer quelques possibilités via Okereke et De Ketelaere sans pour autant inquiéter le portier du STVV. A quelques minutes du terme, Nazon allait recevoir un carton rouge suite à un mauvais geste vers Kossounou. Le score n'allait pour autant plus évoluer. Grâce à ce succès, le Club de Bruges réalise la bonne opération de cette journée en prenant quatre points d'avance sur Genk.

 

Jupiler Pro League – 30ème journée

Assistance: 0 – Stayen

Arbitre: Bert Put

STVV: Daniel Schmidt – Jonathan Buatu, Jorge Teixeira, Pol Garcia - Chris Durkin, Facundo Colidio (46’ Duckens Nazon), Christian Brüls (81’ Ilombe Mboyo), Samuel Asamoah (46’ Mory Konaté), Steve De Ridder, Liberato Cacace – Yuma Suzuki. Coach: Peter Maes.

Club de Bruges: Simon Mignolet – Clinton Mata, Odilon Kossounou, Brandon Mechele, Eduard Sobol (73’ Federico Ricca) – Ruud Vormer, Mats Rits, Charles De Ketelaere – Krépin Diatta (90’ Siebe Schrijvers), Bas Dost (46’ David Okereke), Noa Lang (73’ Éder Balanta). Bank: Ethan Horvath, Senne Lammens, Simon Deli, Stefano Denswil, Ignace Van der Brempt en Thomas Van den Keybus. Coach: Philippe Clement.

Cartes jaunes: Mechele, De Ridder, Balanta.

Carte rouge: 86’ Nazon.

Buts: 13’ Dost (0-1), 35’ Lang (0-2), 55’ Buatu (1-2).

 

Texte: Steven Floin

Related articles