Le Club remporte le choc contre Genk, 3-2

Le Club Brugge a battu Genk 3-2 dans son Jan Breydel et maintient ses espoirs de titre. Dewaest avait rapidement mis les visiteurs aux commandes, mais après la pause, Vanaken, Openda et Diatta se sont chargés du retournement de situation. Gano a réduit le score dans les dernières minutes, mais les bleu et noir ont tenu bon, 3-2. Grâce à cette victoire, le Club se rapproche à trois points de Genk.

Text: 

Ivan Leko apportait deux changements à l'équipe qui avait battu le AA Gand la semaine dernière. Clinton Mata – de retour de suspension – reprenait sa place en défense, au détriment de Benoît Poulain. Siebe Schrijvers aussi réapparaissait dans le onze de base, ce qui obligeait Sofyan Amrabat  à lui céder sa place. Krépin Diatta, qui avait dû être remplacé à la mi-temps à Gand sur blessure, était prêt pour tenir sa place. Le TGV sénégalais devait assurer le pressing avec Dennis depuis les flancs.

Mechele houdt Samatta af
Mechele houdt Samatta af

Les bleu et noir voulaient directement prendre les Limbourgeois à la gorge dans un Jan Breydel bouillant, mais c'était pourtant Genk qui marquait après à peine trois minutes: Trossard envoyait un coup-franc au poteau opposé où Sébastien Dewaest reprenait du pied dans l'angle du but, 0-1. Le Club essayait directement de réagir, mais Vukovic contrait un essai de Diatta, tandis qu'une reprise de vollée de Vormer passait à côté. Genk se montrait en contre, mais Ito ne parvenait pas à cadrer son envoi.

Hans Vanaken kopte de gelijkmaker binnen
Hans Vanaken kopte de gelijkmaker binnen
Text: 

Les Limbourgeois étaient virtuellement champions et le Club ne pouvait donc pas faire autrement que de tout lancer en attaque. Wesley prolongeait un centre de Schrijvers à côté du poteau, deux shots de Diatta filaient à côté et un tir de Rits était bloqué par Aidoo. Les Brugeois essayaient de jouer sur un tempo élevé, mais les visiteurs étaient forts défensivement. Peu avant le repos, Dennis recevait aussi sa chance mais le tir du Nigérian passait à côté.

Leko avait clairement secoué ses joueurs au repos car le Club passait à la vitesse supérieure. Vukovic pouvait dans un premier temps parer un envoi de Dennis, mais devait s'avouer vaincu quelques instants plus tard: Vanaken reprenait victorieusement de la tête un corner de Vormer et rétablissait l'égalité, 1-1. Ce but donnait des ailes aux Brugeois: d'abord, Dennis plaçait sa tête ai dessus du but sur un corner de Vanaken et juste après, Diatta ne parvenait pas à profiter d'un centre de Vormer. Dans l'autre camp, Horvath effectuait une jolie parade sur un tir de Malinovskyi.

Text: 

Le Club était affamé et pouvait exulter une seconde fois à l'heure de jeu. Wesley lançait Diatta sur la gauche et son centre était repris subtilement par Loïs Openda, tout juste monté au jeu. Le Jan Breydel tremblait sur ses fondations quand cela passait même à 3-1 quelques minutes plus tard. Clinton Mata déboulait sur le flanc droit et son centre était magnifiquement repris en un temps par Krépin Diatta. Le Club était donc parvenu à inverser la tendance complètement en un quart d'heure de folie.

Openda en Diatta zorgden voor de ommekeer
Openda en Diatta zorgden voor de ommekeer

Les Blauw en Zwart recevaient même la possibilité de tuer définitivement le match. Dewaest faisait chuter Openda dans les seize mètres et après avoir visionné les images, le ref Van Driessche indiquait le point de pénalty. Vanaken frappait la barre transversale, cela restait donc 3-1. Genk mettait alors la pression. Heynen et Maehle ne parvenaient pas à marquer, mais trois minutes plus tard, Gano réduisait le score en reprenant de la tête un coup de coin. La fin de rencontre était hyper stressante: Vormer envoyait le cuir juste à côté du poteau et dans l'autre rectangle, une reprise de Samatta touchait le poteau. Le Club ne craquait pas et revient ainsi à trois points des Genkois.

Jupiler Pro League – Play-Offs I, journée 8

Spectateurs: 28.000 – Jan Breydelstadion

Arbitre: Bram Van Driessche

Club Brugge: Ethan Horvath – Clinton Mata, Brandon Mechele, Stefano Denswil – Emmanuel Dennis (83’ Benoît Poulain), Ruud Vormer, Mats Rits (92’ Sofyan Amrabat), Hans Vanaken, Krépin Diatta – Siebe Schrijvers (59’ Loïs Openda), Wesley Moraes. Banc: Karlo Letica, Luan Peres, Jelle Vossen, Marvelous Nakamba, Saulo Decarli et Arnaut Danjuma. Coach: Ivan Leko.

KRC Genk: Danny Vukovic – Joakim Maehle, Joseph Aidoo, Sébastien Dewaest, Jere Uronen – David Heynen (86’ Zinho Gano), Sander Berge, Ruslan Malinovskyi – Junya Ito (84’ Joseph Paintsil), Ally Samatta, Leandro Trossard. Coach: Philippe Clement.

Cartes jaunes: Diatta.

Carte rouge: aucune

Buts: 4’ Dewaest (0-1), 53’ Vanaken (1-1), 63’ Openda (2-1), 67’ Diatta (3-1), 87’ Gano (3-2).

 

Texte: Steven Floin

Related articles