Le Club s’incline 2-0 face au Standard

Le Club de Bruges a perdu son dernier match en déplacement de la saison 2-0 au Standard. Collins Fai a reçu un carton rouge à la demi-heure, mais les Blauw-Zwart ne sont pas parvenus à scorer. C’était finalement Marin sur penalty et sur coup franc qui inscrivait deux buts. Étant donné que Genk a partagé l’enjeu à Anderlecht, les Limbourgeois s’emparent du titre.

Text: 

En comparaison avec le match de dimanche contre Genk, Ivan Leko n’apportait qu’un seul changement : Sofyan Amrabat entamait la rencontre en lieu et place de Siebe Schrijvers. Les deux équipes prenaient un très bon départ, le danger se portant rapidement des deux côtés. Diatta se retrouvait dès le début seul devant le but mais était signalé hors-jeu, tandis que Horvath devait sortir une parade sur un essai de Cimirot. Juste après, le Club s'octroyait trois corners d’affilée: le premier était dégagé par Fai juste devant Dennis, le deuxième était presque dévié par Miangue dans son propre but et le dernier voyait Vormer tenter une volée.

Cet excellent départ n’allait pourtant pas connaître de suite. Les deux équipes proposaient un jeu trop brouillon, ce qui fait qu’il fallut attendre avant de voir du danger devant l’un des buts: une volée de Rits passait au-dessus du but, Wesley ratait de peu un centre du même Rits et suite à une belle action, Diatta ne parvenait pas à trouver quelqu’un devant le but. Les Rouches ne parvenaient pas à se créer d’occasion et allaient même se rendre la tâche plus délicate encore à la demi-heure de jeu : Collins Fai effectuait un tackle trop appauyé sur Vormer et se voyait brandir le carton rouge par Boucaut après contact avec le VAR.

Text: 

Les Blauw-Zwart tentaient immédiatement de profiter de cette situation d’un homme en plus, maIs n’allaient pas proposer dans un premier temps davantage qu’un tir de Wesley qui était bien sauvé. Plus le repos approchait, plus le Club mettait la pression mais sans parvenir à scorer : Ochoa sauvait une belle balle placée de Vanaken qui prenait la direction de la lucarne, Dennis trouvait la ligne de fond mais tant Rits, que Wesley et Diatta ne parvenaient à reprendre son centre. Un superbe dribble de ce même Dennis terminait par un tir qui passait de peu à côté.

Genk menait entre-temps  0-1 sur le terrain d’Anderlecht et était donc virtuellement champion. Le Club devait donc absolument scorer et  Leko lançait Openda dans la bataille en tant qu’attaquant supplémentaire. Les Brugeois se lançaient donc à fond dans l’offensive : Rits plaçait le ballon juste à côté, Vanaken expédiait en force le ballon sur Ochoa et le gardien mexicain sortait un superbe réflexe sur un essai de Openda. Juste après,  Goreux déviait le cuir devant la ligne de but et un but de la tête de Openda était annulé pour une poussée préalable.

Text: 

Les Blauw-Zwart meritaient de marquer un but mais c’était pourtant le Standard qui allait prendre l’avance. Sur corner, Dennis recevait malheureusement le ballon sur Le Bras et l’arbitre Boucaut indiquait le point de penalty. Razvan Marin ne montrait pas la moindre hésitation et battait Horvath pour faire 1-0. Alerte rouge pour le Club donc qui devait inscrire deux buts pour rester dans la course au titre. Leko lançait alors avec Danjuma et Schrijvers deux nouveaux pions offensifs dans la bagarre, mais la défense liégeoise tenait le coup. A l’exception d’un tir à distance de Denswl, les Blauw-Zwart n’allaient plus se montrer dangereux.

C’était le Standard qui se montrait le plus dangereux en contre. Mechele parvenait à contrer de justesse un tir de Cimirot, tandis que Marin et à nouveau Cimirot ne parvenaient à cadrer leurs essais. Le Club continuait à mettre la pression, mais allait recevoir un véritable knock-out à la dernière minute. Marin trompait Horvath au prix d’un coup franc très puissant et infligeait ainsi une défaite 2-0 aux Blauw-Zwart. Genk de son côté, faisait 1-1 à Anderlecht et s’emparait ainsi du titre national.

Jupiler Pro League – Play-Off I, journée 9

Supporters: 23.000 – Stade Maurice Dufrasne

L’arbitre: Alexandre Boucaut

Standard: Guillermo Ochoa – Réginal Goreux, Milos Kosanovic, Konstantinos Laifis, Collins Fai – Samuel Bastien (72’ Paul-José Mpoku), Gojko Cimirot, Razvan Marin, Senna Miangue – Obbi Oulare (92’ Sébastien Pocognoli), Maxime Lestienne (63’ Mehdi Carcela). Coach: Michel Preud’homme.

Club de Bruges : Ethan Horvath – Clinton Mata, Brandon Mechele, Stefano Denswil – Emmanuel Dennis (73’ Arnaut Danjuma), Ruud Vormer, Sofyan Amrabat (46’ Loïs Openda), Mats Rits (76’ Siebe Schrijvers), Hans Vanaken, Krépin Diatta – Wesley Moraes. Banc: Karlo Letica, Luan Peres, Benoît Poulain, Jelle Vossen, Marvelous Nakamba en Saulo Decarli. Coach: Ivan Leko.

Cartons jaunes: Marin, Oulare, Goreux, Mechele.

Carte rouge: 30’ Fai.

Les buts: 68’ Marin (penalty, 1-0), 89’ Marin (2-0).

 

Tekst: Steven Floin

Related articles