Le Club se fait surprendre 2-1 à Charleroi

Le Club Brugge a été défait pour la deuxième fois de la saison, à Charleroi. Les Blauw en Zwart avaient pourtant pris les commandes via Hans Vanaken, mais les Carolos, par l'entremise de Benavente et Bruno, infligeaient au Club une défaite, 2-1.

Text: 

Ivan Leko devaient retoucher à deux postes l'équipe qui s'était montrée brillante mardi en Champions League. Benoît Poulain étant hors service, il était remplacé en défense par Saulo Decarli. Krépin Diatta, blessé après quelques minutes de jeu à Monaco, n'était pas encore rétabli. Thibault Vlietinck prenait la place du Sénégalais sur le flanc gauche. Arnaut Danjuma, initialement repris dans la sélection, ne semblait pas encore assez en forme pour jouer.

Comme à Monaco, le Club jouait avec Wesley dans le rôle de targetman et avec Rits, Vormer et Vanaken comme médians infiltreurs derrière lui. Les deux équipes commencèrent prudemment, mais les bleu et noir allaient rapidement tenter leur chance. Après une offensive sur la gauche via Vlietinck et Denswil, la balle arrivait chez Hans Vanaken, qui frappait puissamment, 0-1. Peu de temps après, les Carolos s'en sortaient bien quand Penneteau subtilisait la balle au nez et à la barbe de Wesley.

Text: 

Les Brugeois développaient leur jeu avec confiance et passèrent tout près du 0-2 à la demi-heure D'abord, Penneteau effectuait une parade sur une tête de Decarli et directement après, le Français s'interposait sur une belle frappe de Mata. Le Club semblait avoir une emprise totale sur le match, mais encaissa deux coups durs 5 minutes avant le repos: d'une part, Denswil, blessé, devait regagner le bord du terrain, et d'autre part, juste après, l'égalisation tombait de nulle part. Après un centre de Gholizadeh, Benavente reprenait le cuir de la tête devant Horvath.

Grâce à cette réalisation, les Carolos ressortaient des vestiaires pleins de confiance. En mettant la pression assez haut, ils espéraient poser problème au FCB, mais cela ne déboucha pas sur de réelles opportunités. Finalement, c'était l'Iranien Gholizadeh qui, à l'heure de jeu, pouvait se montrer menaçant à deux reprises. La première fois, son essai passait bien au-dessus et, la deuxième, Horvath empêchait la balle de se loger dans l'équerre du but.

Text: 

Les Blauw en Zwart étaient dépassés et Leko intervint: Rezaei rentrait à la place de Vormer et devait donc tenter de marquer contre son ancienne équipe. Ce schéma de jeu ne changeait pas directement la donne, car c'était les visités qui se montraient les plus dangereux. Ainsi, Horvath devait effectuer des parades sur des essais de Benavente et Osimhen. Le Club pouvait ensuite sortir de sa coquille mais péchait à la conclusion: d'abord, un shot de Rits partait à côté et ensuite, un envoi de Rezaei touchait le montant.

Les Zèbres rassemblèrent alors leurs dernières forces et trouvèrent un second souffle cinq minutes avant la fin du temps règlementaire. Si Horvath intervenait une première fois sur une frappe de Ilaimaharitra, il devait s'avouer vaincu une deuxième fois: Osimhen déviait le cuir pour l'attaquant Massimo Bruno et celui-ci plaçait bien, 2-1. Le Club se lançait alors corps et âme dans la bagarre, amis ne parvenait plus à marquer. Les Blauw en Zwart connaissaient ainsi leur seconde défaite de la saison.

Jupiler Pro League – Journée 15

Spectateurs: 10.066 – Stade du Pays de Charleroi

Arbitre: Nicolas Laforge

Charleroi: Nicolas Penneteau – Stergos Marinos, Javier Martos, Dorian Dessoleil, Steeven Willems – Ali Gholizadeh (88’ Gabriele Angella), Marco Ilaimaharitra, Gaetan Hendrickx, David Henen (70’ Massimo Bruno) – Cristian Benavente (90’ Adama Niane), Victor Osimhen. Coach: Felice Mazzu.

Club Brugge: Ethan Horvath – Saulo Decarli, Brandon Mechele, Stefano Denswil (38’ Matej Mitrović, 77’ Siebe Schrijvers) – Clinton Mata, Mats Rits, Marvelous Nakamba, Ruud Vormer (59’ Kaveh Rezaei), Hans Vanaken, Thibault Vlietinck – Wesley Moraes. Banc: Karlo Letica, Sofyan Amrabat, Dion Cools et Loïs Openda. Coach: Ivan Leko.

Cartes jaunes: Mitrović, Willems.

Carte rouge: aucune

Buts: 11’ Vanaken (0-1), 39’ Benavente (1-1), 85’ Bruno (2-1).

 

Texte: Steven Floin

Related articles