Le Club s'impose largement au Kiel, 0-3

Le Club Brugge a décroché une victoire nette et sans bavure, 0-3 contre le Beerschot. Assez rapidement, les Blauw-Zwart ont pris une double avance au marquoir, grâce à Dost et Kossounou. Dans le dernier quart d'heure, Lang a donné au score son allure finale. Avec cette victoire, le Club prend le large au classement et compte désormais sept points d'avance sur son plus proche poursuivant, Genk.

Text: 

Le Club Brugge évoluait avec le même onze que la semaine dernière contre Saint-Trond. Bas Dost était finalement opérationnel et prenait de nouveau place dans le onze de départ. Le Hollandais était entouré de Lang et Diatta à l'attaque. Charles De Ketelaere jouait de nouveau à la position de Hans Vanaken, qui purgeait sa deuxième semaine de suspension. Suite aux défaites conjuguées de ses plus proches poursuivants, Genk, Anderlecht et Charleroi, les Blauw-Zwart avaient, comme la semaine dernière, l'occasion de faire une opération en or en tête du classement.

Mats Rits jugó contra su ex equipo
Mats Rits jugó contra su ex equipo

D'emblée de jeu, les Brugeois prenaient le match en main et se créaient la première occasion digne de ce nom: un centre à ras de sol de Lang était dégagé de justesse avant que Dost ne puisse le reprendre. Après un quart d'heure, cela faisait mouche. De Ketelaere servait Bas Dost et le Hollandais déviait subtilement le cuir dans le but. Quelques minutes plus tard, le Club doublait son avance: une frappe lointaine de Lang était déviée et atterrissait dans les pieds d'Odilon Kossounou, qui la poussait au fond. 

Bas Dost adelantó al Brujas
Bas Dost adelantó al Brujas
Text: 

Le Club Brugge continuait à jouer de façon concentrée et avec envie, gardant le match totalement sous contrôle. A plusieurs reprises, on passait tout près du troisième but. De Ketelaere y allait d'un solo, mais Vanhamel déviait. Puis Vormer faisait passer un coup-franc juste à côté de la lucarne, une reprise spectaculaire de Lang filait à côté et Vanhamel boxait des poings une frappe de Diatta. Les seuls faits d'armes du Beerschot avaient lieu quand un but de Holzhauser était annulé pour poussée fautive et quand un essai de Vorogovskiy était contré par Mignolet.

Après le repos, les Rats lançaient une attaquant supplémentaire dans la bataille en la personne de Noubissi. Le Beerschot tentait de mettre le Club sous pression, mais les Blauw-Zwart ne se laisser pas piéger. Suzuki avaient à deux reprises l'occasion de réduire la marque: Mignolet effectuait une parade sur une reprise de l'attaquant japonais puis le deuxième tir de celui-ci passait à côté. Dans le camp d'en face, les Brugeois n'étaient de nouveau pas loin du troisième but: Vormer dribblait Vanhamel mais son tir était dévié à même la ligne par Coulibaly. Puis Vanhamel y allait d'une parade réflexe sur sa ligne sur une vollée de Dost.

Text: 

L'avant hollandais regagnait alors la touche par mesure de précaution, De Ketelaere prenant alors place au centre de l'attaque, une nouvelle fois. Le jeune Brugeois servait d'abord Ricca, tout juste monté au jeu, puis Rits, mais aucun des deux ne parvenait à marquer. Dans le camp d'en face, Noubissi effectuait une jolie reprise de vollée, mais Mignolet sortait un réflexe étourdissant et poussait le ballon au-dessus de la latte. Quelques instants plus tard, Vanhamel s'emparait d'une frappe de Rits, tandis que Kossounou sauvait une balle de la tête sur la ligne.

Charles De Ketelaere
Charles De Ketelaere

Dans le dernier quart d'heure, le Beerschot ne se montrait plus vraiment dangereux, tandis que le Club inscrivait enfin le but du 0-3. Noa Lang plaçait une première fois le ballon de justesse à côté du but, mais 7 minutes avant la fin, cela finissait par rentrer: sur une belle contre-attaque, l'avant hollandais trouvait l'intérieur du poteau sur une frappe croisée. Stefano Denswil faisait alors ses nouveaux débuts pour le FCB, et le score ne bougeait plus. Avec cette victoire, le Club Brugge creuse l'écart. Il compte maintenant sept points d'avance sur son plus proche rival, le KRC Genk.

 

 

Jupiler Pro League – Journée 20

Spectateurs: aucun – Olympisch Stadion

Arbitre: Lothar D’Hondt

Beerschot: Mike Vanhamel – Reda Halaimia (63’ Loris Brogno), Frédéric Frans, Dario Van den Buijs Jan Van den Bergh - Abdoulie Sanyang (63’ Joren Dom), Ismaila Coulibaly (87’ Broadbent), Tom Pietermaat (77’ Blessing Eleke), Raphael Holzhauser, Yan Vorogovskiy (46’ Marius Noubissi) - Musashi Suzuki. Coach: Hernán Losada.

Club Brugge: Simon Mignolet – Clinton Mata, Odilon Kossounou, Brandon Mechele, Eduard Sobol (57’ Federico Ricca) – Ruud Vormer, Mats Rits (84’ Stefano Denswil), Charles De Ketelaere (84’ Youssouph Badji) – Krépin Diatta, Bas Dost (62’ Éder Balanta), Noa Lang (84’ David Okereke). Banc: Ethan Horvath, Nick Shinton, Simon Deli, Ignace Van der Brempt et Thomas Van den Keybus. Coach: Philippe Clement.

Cartes jaunes: Van den Buijs, Sobol, Coulibaly, Van den Bergh.

Carte rouge: aucune

Buts: 15’ Dost (0-1), 19’ Kossounou (0-2), 83’ Lang (0-3).

 

Texte: Steven Floin

Related articles