Le Club s'incline 0-3 contre Dortmund

Le Club Brugge a essuyé sa première défaite en Champions League. Le Borussia Dortmund était une taille trop grand et s'est imposé 0-3. Thorgan Hazard et Erling Braut Håland (2) ont décidé du match en première mi-temps déjà.

Text: 

Le onze de base brugeois connaisssait trois modifications en comparaion avec le match de samedi face au KV Malines. Clinton Mata retrouvait sa place dans le onze, Kossounou prenant place dans le centre de la défense, au détriment de Mechele. Krépin Diatta effectuait son retour dans l'équipe, tandis qu'à l'avant, Noa Lang recevait le soutien d'Emmanuel Dennis. A Dortmund, le buteur Håland était finalement apte à jouer, tandis que l'ex-Brugeois Thomas Meunier était dans le onze de départ, aux côtés de deux autres Diables Rouges, Axel Witsel et Thorgan Hazard.

Noa Lang volvió al once inicial
Noa Lang volvió al once inicial

Les Allemands prenaient le contrôle de la balle dès les premières minutes, mais c'est le Club qui se montrait en premier. D'abord, c'est Dennis qui ne parvenait pas à trouver Lang de justesse et dans la foulée, une frappe de Lang était contrée. Un peu plus tard, c'est Mata qui ne parvenait pas à reprendre de la tête pour marquer. Les Bleu et Noir étaient entreprenants mais étaient pris à froid au quart d'heure de jeu: Mignolet ne repoussait pas suffisamment un centre et Thorgan Hazard, en embuscade, en profitait. Dortmund était mortellement efficace, car quelques minutes plus tard, le score passait à 0-2: Witsel reprenait de la tête un corner et la balle, qui trainait devant le goal, était poussée au fond par Håland.

Duelo entre Kossounou y Håland
Duelo entre Kossounou y Håland
Text: 

Un coup d'arrêt brutal pour le Club, qui se retrouvait alors face à une mission impossible. Les Brugeois réagissaient via un shot de Vormer, mais Bürki s'interposait. Dans le camp d'en face, Mignolet faisait de même sur des essais de Hazard et Håland. A la demi-heure, le gardien brugeois devait s'avouer vaincu une troisième fois: un contre hyper précis était de nouveau converti par Håland. Les Blauw-Zwart se créaient encore deux occasions avant le repos, mais Sobol et Diatta ne parvenaient pas à marquer.

Après la pause, les Brugeois partaient directement à la recherche du goal de l'espoir, mais Dortmund restait bien organisé. La première opportunité était pour Emmanuel Dennis, mais après un joli dribble, Bürki repoussait sa frappe. Juste après, les Brugeois étaient encore plus proches du but: après un corner, Kossounou s'élevait plus haut que tout le monde mais sa tête était contrée à même la ligne.

Text: 

A mi-chemin dans cette deuxième période, le Club avait une nouvelle belle occasion: Vormer se retrouvait esseulé face à Bürki et essayait de le lobber. Le gardien était sur ses gardes et parvenait à garder ses filets inviolés. Dortmund, en vue du choc à venir face au Bayern, mettait un peu moins les gaz, mais se montrait redoutable malgré tout: des tirs de Meunier et Dahoud étaient bloqués, tandis que Mignolet anticipait bien sur un centre de Brandt.

Tampoco Ruud Vormer logró marcar
Tampoco Ruud Vormer logró marcar

Dans les derniers instants, Philippe Clement lançait encore Balanta, De Ketelaere, Krmenčík et Schrijvers dans la bataille, mais sans réussir à marquer. Siebe Schrijvers tentait sa chance sur coup-frand, mais son essai filait à côté. Dortmund était un cran trop fort et le Club s'inclinait 0-3. Avec cette défaite, les Blauw-Zwart glissent à la troisième place du groupe F. Il compte deux points de moins que Dortmund, un de moins que la Lazio.

 

 

Champions League: Groupe F – Journée 3

Toeschouwers: aucun – Jan Breydelstadion

Arbitre: Damir Skomina (12’ Dragoslav Peric) (Slo)

Club Brugge: Simon Mignolet – Clinton Mata, Odilon Kossounou, Simon Deli, Eduard Sobol – Ruud Vormer (71’ Éder Balanta), Mats Rits, Hans Vanaken (84’ Siebe Schrijvers) – Noa Lang (76’ Charles De Ketelaere), Emmanuel Dennis (84’ Michael Krmenčík), Krépin Diatta. Bank: Ethan Horvath, David Okereke, Youssouph Badji, Ignace Van der Brempt et Brandon Mechele. Coach: Philippe Clement.

Borussia Dortmund: Roman Bürki – Thomas Meunier (84’ Mateu Morey), Axel Witsel, Manuel Akanji, Raphaël Guerreiro – Mahmoud Dahoud, Thomas Delaney (72’ Jude Bellingham) – Thorgan Hazard, Julian Brandt (72’ Marco Reus), Giovanni Reyna (76’ Felix Passlack) – Erling Braut Håland (84’ Reinier). Coach: Lucien Favre.

Cartes jaunes: aucune

Carte rouge: aucune

Buts: 14’ Hazard (0-1), 18’ Håland (0-2), 32’ Håland (0-3).

 

Texte: Steven Floin

Related articles