Les données au terme de la phase classique

La phase classique du championnat est derrière nous et les play-offs arrivent. Le calendrier est maintenant connu, le Club sait ce qu'il a à faire et pourra démarrer avec un bonus de 6 points d'avance sur son premier poursuivant. Les 30 premières journées ont largement dépassé les attentes de tous les sympathisants du Club. Revenons un instant sur cette première partie de saison.

Une différence de buts de +35

Au terme des 30 journées de championnat, le Club a engrengé 67 points. Un record pour les Blauw-Zwart,mais aussi une performance largement suppérieure aux attentes. Kick&RushLab (une société qui analyse le football via des statistiques) prédisait, au regard des résultats de cette saison, de la saison précédente et du calendrier, un bilan final de 63,25 points. Une prédiction très proche du bilan réel du Club. Pour le poursuivant le plus proche, Anderlecht, la prédiction était d'un un total de 62,25 points. Avoir maintenu 12 points d'écart est donc une réelle performance.

 

Le Club termine la phase classique du championnat avec une différence de but largement positive. Les joueurs brugeois ont inscrit 68 buts et en ont encaissés 33, ce qui donne une incroyable différence de buts de +35. Le deuxième au classement de la différence de but est Gand avec une différence de +18. 68 buts, c'est aussi la meilleure performance de la D1A. 

 

La victoire contre le STVV signifie aussi la 20ème victoire de la saison. 13 victoires ont été engrangée à la maison et 7 en déplacement. Dans chacun des 3 classements, le Club trône à la première place. Le Club est aussi la seule équipe qui n'a perdu aucune rencontre à domicile.

Bon contre les autres équipes des POI

Si nous regardons les résultats engrangés face aux autres équipes de play-off 1, le Club s'en sort plutôt bien. Si le Club répète ses résultats de la phase classique du championnat, il pourrait afficher un bilan de 16/30, tout comme Charleroi. Gand (15/30) complèterait le top 3, devant Anderlecht (12/30) qui terminerait au pied du podium.

 

Le Club a inscrit 1,9 buts par match lors des 10 rencontres face aux autres équipes de POI. Seul Charleroi affiche également une moyenne de plus d'un but marqué par rencontre. Dans l'autre sens, le Club a encaissé en moyenne 1,2 buts par match, ce qui le place deuxième dans ce classement.

 

La différence de buts du Club est de +7, ce qu'aucun autre participants au play-off 1 n'a réussi. A l'autre bout du classement se trouve Anderlecht, avec un solde de -7, dont une bonne partie des buts ont été encaissé lors de la défaite au Jan Breydel en décembre.

Vormer le joueur le plus décisif

Sur le plan individuel, le Club est également très bon. Ruud Vormer est le joueur le plus décisif de la phase classique du championnat, en étant impliqué dans 26 buts (10 goals et 16 assists). Morioka (Waasland-Beveren et Anderlecht) suit avec un bilan de 24 implications dans un but. Vanaken (18) et Diaby (17) ont également été les autres joueurs les plus décisifs de cette phase classique du championnat. Rezaei (18) est le seul autre joueurs d'une équipe de play-off 1 à figurer dans ce classement.

 

L'expérience est importante pour remporter des rencontres, mais ce n'est pas spécialement le cas cette saison. En regardant les 11 joueurs qui ont le plus joué cette saison, le Club a aligné un onze ayant une moyenne d'âge de 23,6 ans, le plus jeune de la D1A. Le second de ce classement est Waasland-Beveren avec une moyenne de 24,4 ans, équipe également dirigée par Clement puis Vermant, deux ex-coachs au Club.

 

Pour remporter le titre, le Club devra également réaliser une série de victoire. Heureusement, les joueurs l'ont déjà fait. Le Club est l'équipe qui est restée la plus longtemps invaincue (11 matchs) et qui a remporté le plus de rencontres successives (5). Le Club est également l'équipe qui a mené le plus souvent au score (23 fois) et qui n'a été menée que 11 fois. 

Related articles