Mats Rits: “Nous étions conscients que nous pouvions faire une belle opération."

Mats Rits a pris la place de Ruud Vormer et a donné au score son allure définitive en tout début de deuxième mi-temps. Après un corner, il a brossé la balle dans le coin gauche, au nez et à la barbe du gardien anversois Beiranvand. L'équipe locale ne parvenait alors plus à répliquer et le FCB s'imposait méritoirement 0-2.

Text: 

“Ce but est tombé à pic", confiait Rits. "Nous devions directement presser en début de seconde période et essayer de mettre le deuxième le plus vite possible. Sur un corner, la balle est retombé chez moi et est rentrée. Nous avons bien pressé à l'avant dans cette rencontre et cela a porté ses fruits. Après le 0-2, nous avions le contôle. Lors de certaines phases de jeu, nous avons essayé de mettre le troisième, car le match aurait été définitivement tué. Les possibilités étaient certainement là, mais la dernière passe n'était pas assez précise. Sur cette phase avec Clinton sur le côté, cela doit toujours être but. Nous avons pris le jeu à notre compte. Ils n'étaient dangereux que sur phases arrêtées ou sur de longues balles vers Mbokani."

Mats Rits
Mats Rits

Avec cette victoire, le Club retrouve la tête du classement. “La victoire est totalement méritée. C'était important de reprendre la tête. Nous savions avant le match que nous pouvions faire une belle opération ici ce week-end, avec les résultats qui étaient déjà tombés.A l'Antwerp, ce n'est jamais chose aisée. Nous avons bien entamé le match, cela nous a rendu la tâche plus facile. C'était aussi chouette de jouer comme 8, comme j'ai toujours joué avant. Quand Ruud n'est pas là, c'est moi qui prends ce rôle. Mais je prends aussi du plaisir en temps que milieu défensif. Tant que je joue, c'est bon pour moi.” (KN)

Related articles