Partages pour Monaco et Dortmund, victoire pour l'Atlético

Tout comme le Club contre le STVV,l'AS Monaco et le Borussia Dortmund n'ont pu faire mieux qu'un partage 2-2 samedi soir. Des trois opposants européens du Club, l'Atletico est le seul à avoir pu s'imposer.

AS Monaco – Dijon 2-2

Text: 

L'AS Monaco est toujours à la recherche de sa première victoire depuis le 11 août. Samedi soir, l'équipe de Thierry Henry n'a pu faire mieux que 2-2 contre Dijon sur son propre terrain. La rencontre avait pourtant bien commencé pour les Monégasques, car l'arrière droit Benjamin Henrichs pouvait ouvrir le score à la demi-heure. Dijon – avec l'ancien défenseur du Club Laurent Ciman, sur le terrrain pendant 90 minutes – égalisait directement. Peu avant l'heure, les soucis prenaient encore plus d'ampleur pour Henry, car les visiteurs prenaient l'avance, 1-2. Finalement, le défenseur Kamil Glik arrachait le nul dix minutes avant la fin.

AS Monaco
AS Monaco

Vu que Guingamp a également partagé, Monaco reste dernier à égalité de points avec ces derniers. Le w-e prochain, Monaco rendra visite au Stade Reims de Bjorn Engels. (SF)

 

AS Monaco: Benaglio, Henrichs, Glik, Jemerson, Barreca, Tielemans (72’ Traoré), Aït Bennasser, Aholou (55’ Pelé), Golovin, Sylla, Diop.
Buts: 29’ Henrichs (1-0), 34’ Alphonse (1-1), 57’ Abeid (1-2), 78’ Glik (2-2).

Borussia Dortmund – Hertha Berlin 2-2

Text: 

Sur son propre terrain, le Borussia Dortmund laisse s'échapper, de façon très surprenante, des points. Mercredi, les Allemands l'emportaient par 4-0 contre l'Atlético Madrid à domicile, mais samedi, ils n'ont pas obtenu mieux qu'un partage 2-2 sur leur propre terrain contre le Hertha Berlin. Dortmund passait directement à l'offensive, mais après 10 minutes, le 1-0 tant mérité était annulé suite à l'intervention du VAR. Ce n'était qu'un sursis, car à la demi-heure, les efforts portaient leur fruit. Berlin perdait le ballon dans le milieu de terrain et, quelques secondes plus tard, Sancho inscrivait le 1-0 d'un angle assez réduit. Après le goal d'ouverture, l'équipe locale relâchait les gaz et laissait le danger s'approcher. Dahoud perdait la balle et Mittelstädt centrait immédiatement pour Kalou, qui éliminait Bürki, 1-1.

Borussia Dortmund
Borussia Dortmund

Après la pause, les visiteurs se procuraient deux excellentes opportunités de mener à la marque, mais trouvaient à chaque fois le gardien Bürki sur leur chemin. Ensuite, c'était à nouveau au tour de l'équipe locale de s'illustrer en attaque, ce qui se traduisait à nouveau au marquoir à l'heure de jeu. Reus laissait passer un centre d'Hakimi, que Sancho prolongeait alors facilement dans les filets, 2-1. La victoire semblait acquise pour le Borussia, mais Kalou trouvait encore la faille. Après une faute de Zagadou, l'Ivoirien égalisait depuis le point de pénalty. Malgré les points perdus, Dortmund mène toujours au classement de la Bundesliga. (FDC)

 

Dortmund: Bürki, Piszczek (92’ Toprak), Guerreiro (80’ Bruun Larsen), Diallo, Hakimi, Zagadou, Witsel, Götze, Dahoud, Sancho (72’ Pulisic), Reus.
Buts: 27’ Sancho (1-0), 41’ Kalou (1-1), 61’ Sancho (2-1), 91’ Kalou (penalty, 2-2). 

Atlético Madrid – Real Sociedad 2-0

Text: 

L'Atlético devait se reprendre après la débâcle historique contre Dortmund. Les Madrilènes devaient gagner contre la Real Sociedad à domicile s'ils voulaient rester dans le sillage des premiers en Liga. Il fallait attendre les derniers instant avant le repos, quand Diego Godin mettait son équipe aux commandes suite à un mauvais dégagement de Sociedad. Après une heure de jeu, l'attaquant Filipe Luis décidait du match après un joli but. Le Brésilien, d'un lob du droit, son moins bon pied, trouvait le dessous de l'équerre opposée. L'Atlético faisait alors ce qu'il avait à faire, sans creuser l'écart. Grâce à cette victoire, il passait temporairement devant le Barça au classement, avant que celui-ci ne s'impose largement dans le Clasico contre le Real Madrid. Le w-e prochain, l'Atlético jouera en déplacement chez les promus de Leganés. Entretemps, une rencontre de Copa del Rey contre Sant Adreu les attend. (WD)

Atletico Madrid
Atletico Madrid

Atlético: Oblak, Arias, Savic, Godin, Hernandez (46’ Filipe Luis), Correa (82’ Lemar), Koke, Rodri, Saul, Griezmann, Costa.
Buts: 45’ Godin (1-0), 61’ Filipe Luis (2-0).

Related articles