Philippe Clement: “ Les supporters ont tiré l'équipe du pétrin”

Philippe Clement n'était pas content de la prestation de son équipe, et trouvait qu'il fallait remercier les supporters brugeois pour cette victoire.

Text: 

“J'avais attiré l'attention de mes joueurs sur l'issue du même match la saison dernière. Nous n'avions pas su faire mieux qu'un partage. J'ai aussi parlé du match de hier, dans lequel Gand a dû batailler ferme pour arracher la victoire dans les derniers instants de la rencontre contre Eupen. Je suis déçu de ce que les joueurs ont montré. Un certain nombre de joueurs n'ont pas fait bonne figure, même si au final la victoire est largement méritée. Le but qu'on encaisse est un peu un hold-up. A partir de ce moment-là, cela ressemblait davantage à une rencontre de handbal qu'à un match de foot, c'est comme ça. Ce n'est pas pour être méchant. Mais pour moi, notre meilleur joueur aujourd'hui, c'était notre douzième homme, de loin. Les supporters ont tiré l'équipe du pétrin. Ils ont continué de soutenir l'équipe et cela a rapporté deux points supplémentaires, points qui pourraient être d'une importance cruciale quand on devra faire les comptes en fin de saison. J'ai déjà distribué pas mal de compliments à mon équipe, mais aujourd'hui ce sont les supporters qui méritent un compliment.”

Philippe Clement
Philippe Clement

Le coach brugeois avait vraiment remanié son équipe à cause de la formule du championnat. “Nous avons un championnat très spécial. Après la phase classique, les points sont divisés par deux et il reste alors dix finales à disputer. C'est important d'être prêt pour ces dix finales et évidemment aussi pour la finale de Coupe de Belgique. Et donc, il faut faire tourner l'effectif, il n'y a pas le choix. Il ne faut pas être prêt avec 11 joueurs, mais avec 20 ou 25. On a déjà fait une bonne partie du boulot, mais on doit continuer à y aller à fond. On doit poursuivre notre chemin.”

 

Mats Rits a moins souvent joué ces derniers temps, mais s'est érigé en homme du match aujourd'hui. “Pour chaque rencontre, on regarde qui est le plus à même de jouer. Il n'y a pas de concurrence entre joueurs. Rits et Balanta sont deux joueurs différents. Ce n'est pas parce que quelqu'un claque deux buts qu'il doit jouer les trois prochains mois. Nous regardons match par match et nous choisissons les meilleurs joueurs. Il faut faire cela, sinon tu risques de donner la préférence à des joueurs en méforme. Qui par exemple aurait pensé que Charles De Ketelaere jouerait autant?”

 

Clement espère que ses joueurs tireront des leçons de leur prestation contre Waasland-Beveren. “Je me suis montré très clair dans les vestiaires. J'ai dit que tout le monde devait se regarder dans le miroir. C'est mon rôle de leur montrer ce qui n'allait pas. Comme prévu, demain, ils ont congé, mais à partir de lundi, nous commencerons à préparer le match contre Manchester United. C'est une tout autre compétition, contre une des équipes les plus riches du monde. Nous serons dans une position où nous n'aurons rien à perdre, c'est une donnée qui est tout à fait différente.” (SF)

Related articles