Philippe Clement: “L'équipe monte en puissance”

Philippe Clement a quitté le Kiel avec un large sourire. Le Club a empoché une victoire méritée sur le score de 0-3 et prend le large par rapport à ses concurrents.

Text: 

“Nous avons entamé le match de manière parfaite”, confiait Clement. “Nous savions que c'était un déplacement difficile, contre une équipe qui avait marqué un but de plus que nous cette saison. Ils ont une belle armada offensive, d'où l'importance pour nous de mettre un goal en premier. Nous avons pris le match en main immédiatement et nous avons assez vite fait 0-2. Certes, nous avons concédé quelques occasions, mais pas trop. En deuxième période, nous avons été un brin moins précis, mais cela avait un rapport avec le fait que le Beerschot a tout misé sur l'attaque. Nous avons repris les choses en main en fin de match, mais nous aurions pu faire le break plus tôt.”

Philippe Clement
Philippe Clement

La semaine passée, contre Saint-Trond, le Club a semblé connaitre un creux après le repos, mais ça n'a pas été le cas au Kiel. “Tu peux toujours mettre la barre plus haut, mais ce n'est pas réaliste de penser ne rien concéder comme occasion. En tout cas, il y avait une grosse différence avec le match contre Saint-Trond. Nous disposons de beaucoup de qualités techniques, mais il faut exploiter ces ressources. Nous y travaillons dur depuis des mois déjà. C'est nécessaire pour mettre nos adversaires hors d'état de nous nuire. Je suis aussi très heureux de la venur de Bas Dost, parce qu'il colle au style de foot que je veux jouer. Il n'a pu s'entrainer qu'une seule semaine avec nous, mais il fait déjà la différence. L'équipe est en train de monter en puissance et Dost était le chainon manquant de certaines rencontres passées. Nous étions trop peu présents au centre de l'attaque, et les autres gars profitent de la présence de Bas. Cela fait une grosse différence pour le reste de l'équipe.”

 

Le Club compte désormais sept points d'avance, mais le coach brugeois garde les deux pieds bien sur terre. “Nous ne devons pas commencer à calculer. Contre Ostende mercredi, ce sera un tout autre match. Nous devons faire en sorte que les joueurs soient à chaque fois concentrés sur leur tache et en forme. Vu le programme qui nous attend les prochaines semaines, ce sera impossible de jouer avec le même onze à chaque match. Quoi qu'il en soit, nous devons tout donner à chaque rencontre. Les joueurs qui montent au jeu sont aussi pleins d'envie et ce sera primordial les prochains mois. C'est important pour nous de nous battre sur les trois fronts et les joueurs doivent se montrer prêts. Cela doit chaque fois être la bataille pour être dans les onze ou les dix-huit.” (SF)

Related articles