Philippe Clement : “Nous étions inexistants en première période”

Pas de doublé pour le Club de Bruges et Philippe Clément en apparaissait très dépité, tout en se montrant grand dans la défaite

Text: 

“En première période, nous étions inexistants. L'Antwerp a pris le commandement et au repos aurait même pu avoir plus d'avance. C'est à ce moment qu'ils ont gagné la coupe. Nous sommes occupés depuis des mois à la réalisation de ce doublé et nous voulions nous engager à 200% dans chaque action, dans chaque duel. Mais ce n'était vraiment pas le cas en première période. De surcroît, de nombreux mauvais choix ont été faits. Je me suis fâché durant le repos. Après, nous nous sommes repris mais nous ne sommes pas parvenus à égaliser. Nous n'étions pas assez bons durant la période initiale que pour pouvoir revendiquer cette coupe. Félicitations donc à l'Antwerp. Entre-temps, j'ai déjà félicité mon collège Ivan Leko". 

 

 

Philippe Clement
Philippe Clement

Le Club était le grandissime favori au coup d'envoi de cette finale, ce qui rend cette défaite d'autant plus amère. "C'est toujours dangereux l'année qui suit un titre de champion. Je remarque que beaucoup d'équipes ont du mal la saison suivante. Il y a peut-être 5% de motivation en moins dans les têtes et c'est alors que le danger guette. Nous nous efforçons pourtant toujours d'être à 100%. Certains de mes joueurs sont maintenant hyper motivés en paroles, mais il ne faut pas l'être uniquement dans ses déclarations, il faut aussi le démontrer sur le terrain. Or, cela, je ne l'ai vu que durant la seconde période. Cela a été une saison fantastique mais elle aurait dû se terminer de manière plus belle avec un doublé". 

 

Related articles