Philippe Clement: “Nous n'avons pas été assez killers”

Philippe Clement a vu son équipe livrer une grosse prestation face à Genk mais cela n'a pas suffit pour remporter la victoire.

Text: 

“Nous avons très bien joué durant une heure", déclarait le coach brugeois. "Nous étions totalement dominants, avec beaucoup de mouvement sans ballon mais malheureusement nous n'avons pas marqué assez. Après le repos, nous avions vraiment la volonté d'inscrire un deuxième goal. Nous nous sommes de nouveau montrés très dominants et nous avons eu 300% d'occasions. Il fallait alors plier la rencontre mais cela n'a pas réussi. Nous avons été trop peu des tueurs. Il a manqué de volonté de vraiment pousser la balle au fond des filets. Nous voulions faire trop bien mais nous devons simplement apprendre à tuer un match".

 

Philippe Clement
Philippe Clement

Pour la deuxièime fois d'affilée en championnat (après Eupen), le Club laisse donc filer des points à domicile. Mais cela ne tracasse pas vraiment le coach : "Nous nous créons beaucoup d'occasions, c'est donc positif. Et n'oubliez pas non plus que nous avons marqué beaucoup de goals. De plus, nous avons un certain nombre de semaines d'un travail intensif derrière nous. Je n'attends pas des 11 joueurs qui débutent qu'ils soient au top durant nonante minutes. C'est pourquoi je compte sur les réservistes et aujourd'hui, ceux-ci ont amené davantage d'enthousiame. Malheureusement, nous avons laissé filer le match plus tôt. Ce partage n'est pas un drame mais nous aurions dû tout simplement le plier beaucoup plus tôt. La conclusion est donc que nous avons perdu deux unités".

Clement n'a pas exclu que des renforts arrivent d'ici ce lundi. Le nom du Colombien Balanta revient régulièrement. "Balanta est capable de joueur comme défenseur central et aussi comme médian défensif, c'est pourquoi il représente une option intéressante. D'ici fin décembre, le Club de Bruges va encore disputer 24 matches et entre-temps pas mal d'internationaux auront encore cinq à six autres rencontres à livrer. C'est pourquoi il est logique que nous ayons besoin d'un noyau qui permet des rotations".

 

Related articles