Réactions après Club de Bruges - KV Malines

Après le match nul face au KV Mechelen, nous avons récolté les réactions de Lior Refaelov, Vladan Kujovic, Brandon Mechele, Thomas Meunier et du coach Michel Preud'homme.

Text: 

<p>
<strong>Lior REFAELOV</strong></p>
<p>
<strong>&ldquo;Trop de demi occasions et un tempo trop lent&rdquo;</strong></p>
<p>
Le KV Mechelen est jusqu&#39;&agrave; pr&eacute;sent la seule &eacute;quipe &agrave; avoir battu les &quot;Blauw-Zwart&quot; et cette fois encore, il s&#39;en est &nbsp;fallu de peu qu&#39;il fasse de m&ecirc;me. C&#39;est gr&acirc;ce &agrave; un goal de De Sutter que le Club est parvenu &agrave; arracher in extremis un point de ce duel. Lior Refaelov donnait directement apr&egrave;s la rencontre l&#39;explication suivante. &ldquo;Je pense que nous n&#39;avons certainement pas jou&eacute; une mauvaise rencontre ce soir&rdquo;, nous confiait l&#39;Isra&eacute;lien. &ldquo;Nous nous sommes cr&eacute;&eacute;s en fait trop de demi occasions et certainement lors de la premi&egrave;re mi-temps, le rythme &eacute;tait trop lent pour perturber le jeu de Malinois tres bien organis&eacute;s. Malgr&eacute; cela, durant les &nbsp;45&egrave;res minutes, nous avons eu l&#39;occasion de prendre l&#39;avance via Vormer et Castillo. C&#39;est vrai que c&#39;&eacute;tait trop peu. Au repos, le coach nous a demand&eacute; de hausser un peu le rythme, chose que nous avons faite selon moi mais lors de la premi&egrave;re et seule occasion de nos adversaires, ils marquent directement. Durant le dernier quart d&#39;heure, nous en avons encore ajout&eacute; un petit coup et finalement, nous pouvons encore nous montrer heureux que Tom (De Sutter, ndr) parvienne &agrave; &eacute;galiser. Malines a jou&eacute; comme le coach l&#39;avait pr&eacute;dit, avec en fait un double mur et en comptant sur le contre. Nous aurions naturellement pr&eacute;f&eacute;r&eacute; gagner mais nous pouvons prendre notre revanche ce mardi en les battant &agrave; l&#39;occasion du match retour de Coupe de Belgique.&rdquo; <strong>(FDC)</strong></p>

Text: 

<p>
<strong>Vladan KUJOVIC</strong></p>
<p>
<strong>&ldquo;C&#39;&eacute;tait tr&egrave;s sp&eacute;cial, pour moi comme pour les autres&rdquo;</strong></p>
<p>
Il y avait plus d&#39;un an et demi que le gardien &nbsp;Vladan Kujovic avait disput&eacute; une rencontre officielle pour le compte du Club de Bruges. Il a gagn&eacute; durant cette p&eacute;riode son combat face &agrave; un cancer du rein et s&#39;est ensuite battu pour revenir. Le Serbe n&#39;a pas eu la moindre chance sur le goal mais est quand m&ecirc;me intervenu durant la premi&egrave;re mi-temps &agrave; bon escient sur un tir de Hanni.&ldquo;J&#39;avais un bon sentiment avant la rencontre. J&#39;&eacute;tais pr&ecirc;t &agrave; disputer cette rencontre. J&#39;&eacute;tais quand m&ecirc;me un peu nerveux parce que ma derni&egrave;re rencontre remontait au mois de mai 2013. Je ne pouvais pas trop montrer mes &eacute;motions lorsque je suis mont&eacute; sur le terrain. C&#39;etait tr&egrave;s sp&eacute;cial pour moi et pour l&#39;&eacute;quipe. Un stade entier qui scande ton nom. Tu dois alors conserver ton sang-froid et simplement faire ton job. Durant les premi&egrave;res minutes, il faut un peu patienter mais rapidement, j&#39;ai retrouv&eacute; mes sensations. Malines a moins de qualit&eacute; que le Club et s&#39;est donc bas&eacute; sur son organisation. J&#39;ai fait une belle parade en premi&egrave;re mi-temps. Je n&#39;ai d&ucirc; prendre aucun ballon en seconde p&eacute;riode mais ils ont parfaitement jou&eacute; le contre. Le Club atteignait difficilement son niveau. Il aurait fallu hausser le rythme pour y arriver. Nous avons &eacute;galement manqu&eacute; de finesse dans les seize m&egrave;tres. Il y a eu trop de centres qui n&#39;ont rien apport&eacute;. La mentalit&eacute; et l&#39;implication &eacute;taient bien pr&eacute;sentes jusqu&#39;&agrave; la derni&egrave;re minute. Sinon, le goal ne serait pas tomb&eacute; dans le temps compl&eacute;mentaire.&nbsp;Kujovic quittait quand m&ecirc;me le terrain avec un bon sentiment. &ldquo;Apr&egrave;s le match, j&#39;ai pu d&eacute;compresser un peu. Le Club n&#39;a pas perdu et Tom De Sutter a inscrit un beau but. Mardi, c&#39;est le tour &agrave; la rencontre de coupe et en vue de celui-ci, nous allons travailler dans le calme et la confiance. Chaque joueur sait chez nous ce qu&#39;il doit faire. La coupe et le titre, c&#39;est ce que le Club ambitionne cette saison.&rdquo; <strong>(KN)</strong></p>

Text: 

<p>
<strong>Brandon MECHELE</strong></p>
<p>
<strong>&ldquo;Nous avons &eacute;t&eacute; pris &agrave; froid sur le contre&rdquo;</strong></p>
<p>
Le KV Mechelen a obtenu en tout et pour tout deux occasions. Une en premi&egrave;re p&eacute;riode, bien capt&eacute;e par &nbsp;Vladan Kujovic et une en seconde p&eacute;riode concr&eacute;tis&eacute;e par &nbsp;Jens Naessens. Ce qui est troublant, c&#39;est que sur le goal encaiss&eacute;, la d&eacute;fense brugeoise s&#39;est subitement retrouv&eacute;e en inf&eacute;riorit&eacute; num&eacute;rique. &ldquo;C&#39;est vrai, je ne sais pas comment cela a pu se produire&rdquo;, nous confiait Brandon Mechele dans son commentaire d&#39;apr&egrave;s match. &ldquo;Jusqu&#39;&agrave; ce moment l&agrave;, notre d&eacute;fense n&#39;avait pas rencontr&eacute; le moindre probl&egrave;me, mais nous avons soudain &eacute;t&eacute; pris &agrave; froid sur le contre. Nous ne pouvons en fait jamais &ecirc;tre men&eacute;s au score parce que nous &eacute;tions de loin la meilleure &eacute;quipe, certainement en seconde p&eacute;riode. Et en fin de compte, on peut encore se montrer heureux de d&eacute;crocher un match nul. On doit petit &agrave; petit se rendre compte que Malines est notre b&ecirc;te noire, mais je pense que nous devons tout simplement trouver une solution face au syst&egrave;me qu&#39;ils ont mis au point face &agrave; nous. Je pense que dans les jours qui viennent, nous allons &ecirc;tre inform&eacute;s par notre staf technique sur la fa&ccedil;on dont nous allons devoir entamer cette rencontre pour les battre, parce que tu peux bien t&#39;imaginer que Malines va se pr&eacute;senter dans une composition identique. On doit tenter de retenir le positif de cette rencontre et faire attention de ne plus subir de contre mortel.&rdquo; <strong>(FDC)</strong></p>

Text: 

<p>
<strong>Thomas MEUNIER</strong></p>
<p>
<strong>&ldquo;Un bon Club, mais la concr&eacute;tisation nous a fait d&eacute;faut&rdquo;</strong></p>
<p>
Thomas Meunier parle d&#39;un Club qui s&#39;est cr&eacute;&eacute; beaucoup d&#39;occasions, mais qui ne s&#39;est pas montr&eacute; assez r&eacute;aliste. &ldquo;Ce n&#39;&eacute;tait pas assez aujourd&#39;hui. Nous avons domin&eacute; de la premi&egrave;re &nbsp;&agrave; la derni&egrave;re minute et nous sommes cr&eacute;&eacute;s beaucoup d&#39;occasions contre seulement trois pour Malines. Et nous avons pay&eacute; l&#39;addition sur un contre. Nous ratons un paquet d&#39;occasions devant le but. Nous prenons finalement encore un point mais ce n&#39;est pas assez. Mardi, nous devrons parvenir &agrave; faire la diff&eacute;rence. Nous jouons &agrave; niveau &agrave; domicile et cela nous donne un fameux avantage psychologique. Nous avons montr&eacute; aujourd&#39;hui qu&#39;il n&#39;y avait qu&#39;une &eacute;quipe sur le terrain et nous esp&eacute;rons pouvoir le r&eacute;p&eacute;ter dans quelques jours. Le Club &eacute;tait bon mais la concr&eacute;tisation nous a fait d&eacute;faut. Malines a mis une bonne organisation en place et est venu ici dans l&#39;id&eacute;e de ne pas perdre. Notre puissance offensive n&#39;est pas un probl&egrave;me cette saison. Lors des trois derni&egrave;res rencontres de championnat, nous avons marqu&eacute; quinze buts. Nous avons tout simplement connu ce soir une mauvaise soir&eacute;e devant le but. Si nous produisons le m&ecirc;me football en coupe, tout ira bien.&rdquo;<strong> (KN)</strong></p>

Text: 

<p>
<strong>Michel PREUD&rsquo;HOMME</strong></p>
<p>
<strong>&ldquo;Il n&#39;y a qu&#39;une &eacute;quipe qui m&eacute;ritait de gagner&rdquo;</strong></p>
<p>
Michel Preud&rsquo;homme a vu son &eacute;quipe se casser les dents sur l&#39;organisation malinoise et devait finalement s&#39;estimer heureux avec un point. &ldquo;Je trouve que nous avons entam&eacute; la rencontre de fa&ccedil;on trop nonchalante&rdquo;, nous confiait le coach brugeois. &quot;le rythme &eacute;tait trop bas pour mettre &agrave; mal l&#39;organisation de Malines. Je pense quand m&ecirc;me qu&#39;il n&#39;y avait aujourd&#39;hui qu&#39;une seule &eacute;quipe qui m&eacute;ritait de gagner. Nous nous sommes cr&eacute;&eacute;s beaucoup d&#39;occasions et de demi occasions. Si nous avions pu en concr&eacute;tiser vingt pour cent, nous n&#39;aurions jamais perdu le moindre point. Nous n&#39;avons eu aucun espace pour jouer au football et de plus, le rythm a &eacute;t&eacute; cass&eacute; par les nombreux joueurs qui restaient au sol. Il &eacute;tait donc difficile de faire le tempo. C&#39;est dommage ces occasions rat&eacute;es, mais c&#39;est aussi le m&eacute;rite de l&#39;adversaire qui a tr&egrave;s bien d&eacute;fendu.&rdquo;<br />
Suite &agrave; ce match nul, &nbsp;la concurrence peut donc revenir &agrave; deux points mais Preud&rsquo;homme ne voulait pas dramatiser. &ldquo;Les matchs retour viennent &agrave; peine de commencer et l&#39;issue finale approche. Nous savons en tous les cas &agrave; quoi nous attendre. Cela va &ecirc;tre de plus en plus difficile. Mais nous n&#39;allons pas commencer &agrave; calculer. Nous avons toujours eu l&#39;intention d&#39;entamer les play-offs en t&ecirc;te et rien n&#39;&agrave; chang&eacute;.&rdquo;<strong> (SF)</strong></p>

Related articles