Rits permet au Club de prendre trois points capitaux à Genk

Le Club Brugge a empoché une victoire méritée sur le terrain du KRC Genk, 1-2. Charles De Ketelaere mettait rapidement les Blauw en Zwart aux commandes, mais Ito égalisait tout aussi rapidement. Après la pause, le Club touchait deux fois le montant, mais sur une tête de Mats Rits dans les toutes dernières minutes, les Brugeois prenaient quand même trois point extrêmement importants.

Text: 

Philippe Clement apportait quatre changements à l'équipe battue à Old Trafford jeudi soir. Sur les flancs, Krépin Diatta et Eduard Sobol prenaient la place de Kossounou et De Cuyper, tandis qu'au milieu de terrain, Balanta – de retrour de suspension – remplaçait Ricca. A l'avant, Charles De Ketelaere prenait la place de David Okereke. Percy Tau conservait quant à lui sa place dans le onze.

Le Club débutait parfaitement et prenait l'avantage après deux grosses minutes: après un centre de Mata, Charles De Ketelaere inscrivait son premier but en championnat face à Didillon. Une autre opportunité se présentait dans la foulée, mais cette fois le gardien français était à la parade sur une frappe de Rits. Les Brugeois avaient complètement le match en main, mais offraient l'égalisation sur un plateau d'argent: Sobol remisait malencontreusement le cuir dans les pieds d'Ito et le Japonais shotait dans le plafond, 1-1.

Text: 

Cette égalisation donnait des ailes aux Genkois. Ceux-ci mettaient maintenant la pression, même si cela ne débouchait sur aucune occasion franche. Mignolet captait sans problème un envoi de Bongonda, tandis que Mata détournait deux centres dangereux. Le Club n'était pas mis en danger mais ne se montrait pas dangereux non plus sur une tête de Rits. Les Limbourgeois avaient la plus belle occasion à l'approche de la mi-temps: Mignolet sortait une parade d'enfer sur un coup-franc d'Ito.

Après la pause, Siebe Schrijvers prenait la place de Percy Tau et se mettait directement en évidence contre son ancienne équipe. Le Limbourgeois tentait une frappe de loin qui s'écrasait sur la base du montant. Genk réagissait avec une tête de Thorstvedt, mais c'était bien le Club qui se montrait le plus proche d'inscrire un nouveau but. Après une excellente contre-attaque, Schrijvers servait De Ketelaere. Celui-ci pouvait la mettre à gauche comme à droite mais sa frappe en lob s'écrasait sur l'intérieur du montant.

Text: 

Juste après, Diatta se présentait seul mais le Sénégalais s'enmêlait les pinceaux. Les Limbourgeois réagissaient sur un coup-franc de Bongonda, que Mignolet interceptait sans soucis. Peu de temps après, le portier du Club devait aussi se déployer sur une frappe de Thorstvedt. Les Bleu et Noir n'étaient pas en danger mais Mata et Balanta flirtaient avec un deuxième bristol jaune.

Dans les derniers instants, le FCB se lançait encore et toujours à la recherche du but de la victoire. Cela semblait devoir payer à dix minutes du terme, mais après un centre de Sobol, Rits frappait à bout portant sur Didillon. Puis, Krmenčík fraichement monté au jeu ne cadrait pas sa frappe qui filait au-dessus. Les Brugeois continuaient de pousser et voyaient leurs efforts récompensés dans la dernière minute: Okereke faisait sauter la balle sur le front de Mats Rits qui inscrivait le 1-2, dans l'angle du but. 

 

 

Jupiler Pro League – Journée 28

Spectateurs: 22.000 – Luminus Arena

Arbitre: Erik Lambrechts

KRC Genk: Thomas Didillon – Carlos Cuesta, Sebastien Dewaest, Jhon Lucumi, Dries Wouters – Patrik Hrosovsky, Eboue Kouassi, Kristian Thorstvedt – Junya Ito, Mats Moller Daehli (58’ Stephen Odey), Theo Bongonda (80’ Bryan Limbombe). Coach: Hannes Wolf.

Club Brugge: Simon Mignolet – Clinton Mata, Brandon Mechele, Simon Deli – Krépin Diatta (83’ David Okereke), Mats Rits, Éder Balanta, Hans Vanaken, Eduard Sobol – Charles De Ketelaere (74’ Michael Krmenčík), Percy Tau (46’ Siebe Schrijvers). Banc: Ethan Horvath, Matej Mitrović, Federico Ricca, Thibault Vlietinck. Coach: Philippe Clement.

Cartes jaunes: Wouters, Diatta, Mata, Balanta, Kouassi.

Carte rouge: aucune

Buts: 3’ De Ketelaere (0-1), 9’ Ito (1-1), 89' Rits (1-2).

 

Texte: Steven Floin

Related articles