Ruud Vormer: “Nous n’avions certainement pas encore nos idées braquées sur Galatasaray”

Le Club n’a certainement pas disputé une rencontre de niveau mondial lors du 145ème derby de la ville, mais il n’y avait finalement pas grand chose à dire à cette victoire 0-2. Ruud Vormer ne se cachait pas lors de la conférence de presse et avouait bien volontiers que le Club s’était surtout imposé sur son expérience .

Text: 

“Je pense que nous l’avons emporté de façon méritée”, étaient les premiers mots du capitaine brugeois. “En première mi-temps, nous nous sommes laissé prendre à quelques reprises en contre et il a fallu par deux fois un bon Simon Mignolet pour éviter d’encaisser un but. MaIs après le repos et quelques adaptations tactiques, on a pu inscrire un second but. Pour le reste, le Cercle n’a pas eu l’occasion de revenir, ou presque pas. En première période, il n’y avait pas assez de mouvement en attaque, ce qui fait qu’on s’est créé trop peu d’occasions. Nous avons heureusement pu inscrire un but un peu avant la demi heure de jeu et avons alors pu évoluer de façon plus sereine.”

Ruud Vormer
Ruud Vormer

Une rencontre face au Cercle n’est naturellement pas un match contre Galatasaray. Comment faire pour tourner le bouton en cinq jours? “Oups, il y a un monde de différence” poursuit Vormer. “Mais nous n’avions certainement pas encore nos pensées tournées vers Galatasaray, je peux vous l’assurer. Notre coach nous l'avait répète plus d’une fois ces derniers jours que nous ne pouvions pas encore penser à la Champions League et je crois qu’on a pu le remarquer ce soir. Bon, mercredi prochain, il s’agira d’un match complètement différent. J’espère évidemment que nous allons remporter les trois points mais que ce ne sera pas facile, tout le monde en est bien persuadé.” (FDC)

Related articles