jeudi 20 mai 2021 23:45

Simon Mignolet et Noa Lang: “Nous avons vraiment mérité ce titre”

Ce n'est pas souvent que l'on accorde des doubles interviews, mais après avoir mathématiquement remporté le titre, c'était permis. Simon Mignolet et Noa Lang ont pris la parole.

“La nervosité est toujours mauvaise conseillère", déclarait le gardien de but du club. "Mais il est vrai que nous avons dû nous battre presque jusqu'au bout dans ces play-offs, mais cela rend peut-être les choses un peu plus agréables que d'habitude. Aujourd'hui, nous avons vraiment dû nous battre jusqu'à la dernière minute, mais je pense que nous avons mérité de redevenir champions et c'est la seule chose qui compte. Il y a aussi quelqu'un à côté de moi qui a été très important pour nous, mais il ne faut pas oublier qu'en fin de compte, le collectif est aussi un point fort des Blauw-Zwart.

Ce fut alors au tour de Noa Lang de commenter le titre décroché. Il fut l'un des joueurs du Club qui fit la différence cette saison.

"Oui, on m'a déjà donné un surnom", a déclaré en riant un Noa Lang visiblement heureux. "Ils m'appellent Ragnar en référence à l'éponyme Ragnar Lodbrok de la série télévisée Les Vikings à laquelle je ressemble apparemment. Oh mec, j'étais tellement content de mon but, je devais le laisser exploser ma joie. Ces matches de play-off étaient en effet beaucoup plus difficiles que ceux en championnat, c'est pourquoi après le 1-3, je pensais que le titre était dans la poche. Oui, champion des Pays-Bas et maintenant champion de Belgique, je ne pensais vraiment pas à ça quand j'ai signé à Bruges. Je suis donc très reconnaissant au Club de m'avoir donné la chance de me montrer, le retour étant mes seize buts inscrit pour eux."

Related articles

Main partner

Premium partner, Official partner & Official supplier

join the club

Word lid van de grootste supportersfamilie van het land!

WORD LID

Download onze app

Mis geen enkele belangrijke update over jouw favoriete Club.

BLIJF OP DE HOOGTE

Schrijf je nu in op onze nieuwsbrief.

Schrijf je in