You are here

La main de fer de Kessler 1982-1984

Text: 

Dans la première année de Kessler, le club de Bruges fut peu actif sur le marché des transferts : Spelbos, et Alex Querter venu du Cercle de Bruges. Malgré l'influence positive immédiate de Sir George sur l'équipe, le club finit cinquième de la compétition. Il n'y aurait donc pas de participation à une coupe d'Europe pour Kessler, nni pour Bruges. Pour sa seconde saison Kessler renforça Bruges en acquérant René Verheyen de Lokeren, Hugo Broos d'Anderlecht, Luc Beyens du SK Tongeren, Willy Carbo d'Utrecht. Carbo fut l'énième essai pour trouver un successeur digne de ce nom pour un attaquant de pointe comme Raoul Lambert. Carbo fut un échec à ce niveau. Le club de Bruges termina finalement troisième de la compétition. Le football européen était un fait et Kessler fit découvrir les mérites du jeune et talentueux Marc Degryse dans l'équipe de base de club.

Text: 

George Kessler

George Kessler se mit au service du club de Bruges en tant que directeur technique. L'éminence grise a tout de suite pris le travail de scouting du Club, de la supervision sur le fonctionnement des jeunes et s'est occupé des relations avec la presse. L'assistant Raymond Mertens obtint le poste de préparateur physique, Kessler se destinant à une approche tactique et à la disposition d'équipe. Kessler resta deux saisons à l'Olympia et mit tout de suite le Club sur le bon chemin. Lors de son départ, la direction du Club l'a remercié en lui attribuant le titre de membre d'honneur du club Brugeois.