You are here

L'arrivée du 'Weltmeister' 1974-1978

Text: 

Ernst Happel est né en 1925. A 13 ans, il rejoint le rapid de Vienne et y joue en équipe première trois ans plus tard.. Ce n'est pas pour rien qu'il a acquis en peu de temps le surnom de « Weltmeister ». Il a joué avec l'Autriche 51 matches internationaux avec comme apogée la Coupe du monde en Suisse en 1954. Ernst Happel, 48 ans à ce moment entraîneur à Séville est le point d'ordre du jour le plus important au conseil d'administration du club Bruges, qui s'est réuni le 21 janvier le 1974. Ce même soir, la direction du club a décidé de recruter Ernst Happel en tant que nouvel entraîneur.

Jusqu'en décembre 1978, il est resté au gouvernail de l'équipe brugeoise avec un palmarès éblouissant : les titres nationaux en 1976,.1977 et 1978 ; La Coupe de Belgique en 1977 ; La finale de la coupe UEFA contre Liverpool en 1976 ; la finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions contre Liverpool dans l'imposant stade de Wembley en 1978. Après la finale européenne de Wembley, il coacha aussi l'équipe nationale néerlandaise pour le Mundial en Argentine. Les Pays-Bas terminèrent deuxièmes, suite à la défaite en finale contre l'Argentine. Après le FC Bruges, Happel a encore été au service de Harelbeke, du Standard et de Hambourg.
 

.

Text: 

Happel met le club sur le sentier du football européen

En 1974-'75 le 'vedettariat 'a été remplacé par la jeunesse et l'expérience. La jeunesse est venue en la personne de René Vandereycken, l'expérience avec Jos Volders, Roger Van Gool et Eddy Caers. Le renforcement vint aussi de l'étranger avec Birger Jensen et Hans Aabech.

Le club de Bruges fut quatrième cette saison, juste ce qu'il fallait pour pouvoir jouer sur la scène européenne. Cela allait signifier le départ d'une campagne européenne qui est maintenant encore considérée comme une des apogées absolues dans l'histoire du Club. Les adversaires du Club furent successivement : Lyon, Ipswich Town, la Roma, AC Milan, Hambourg et Liverpool.

.

Text: 

Vers l'Olympia

Lors de la troisième journée de la saison 1975-'76, le club a inauguré la nouvelle pelouse de l' Olympiastadion contre le RWDM. René Vandereycken a eu l'honneur d'inscrire le premier but de Bruges à l'Olympia.

Le club fut champion à la fin de cette saison malgré un 0-0 contre Lokeren, car Anderlecht ne fit pas mieux qu'un nul contre le FC Liégeois… Le Club a joué la finale de la Coupe UEFA. Il menait 0-2 à Liverpool et en cinq minutes de temps, le score bascula à 3-2. Au match retour à Bruges, ce fut 1-1.

.

Text: 

Le club remporta tout de même le titre et la Coupe de Belgique

Au cours de la saison 1976-77, le club poursuivit sur sa lancée en championnat.. Le club se renforça avec Paul Courant, Roger Davies, Bernard Verheecke et Leen Barth. Dans l'armoire aux trophées de Bruges, on put ajouter une nouvelle Coupe de Belgique. Bruges l'avait emporté contre Anderlecht dans un Heyzel plein à craquer pour la première fois pour une Coupe de Belgique.

...

Text: 

Direction Wembley

Ernst Happel continua à raser les sommets les plus élevés élevés. Le club gagna à la fin de la saison 1977-'78 un troisième titre d'affilée et, soutenu par 25.000 supporters, joua la finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions au stade de Wembley devant Liverpool.. Pour cette nouvelle saison, le club s'était surtout renforcé dans le compartiment offensif avec deux « Jan » ; Sörensen et Simoen.