You are here

Les entraîneurs étrangers 1950-1963

Text: 

En 1950, le club fit ses adieux à Louis Versyp en tant qu'entraîneur et la valse des entraîneurs étrangers commença. L'Écossais Kennedy ne fit pas long feu au Klokke. À la fin de la saison 1950-'51, avec une nouvelle descente en division 2, Kennedy fut limogé. Il fut suivi en avril 1951 par Félix Schavy qui a pu coacher le club de Bruges durant six saisons pleines. Il ne réussit pas à faire remonter le club à l'étage supérieur et quitta Bruges en 1957. Le Roumain de 33 ans Norberto Höfling lui succéda.

Text: 

Norberto Höfling

Norberto Höfling, footballeur professionnel joua en Roumanie, en Russie, en Hongrie et en Italie. Les premiers signes d'une approche professionnelle par un entraîneur de club ont été rapidement perceptibles. Le Club fut déjà couronné en 1958-'59, avec un retour en première division. Norberto Höfling créa une équipe plus forte tactiquement et porta son attention sur une meilleure organisation de la défense. Il fut le premier à apporter une mentalité professionnelle au Club. le Roumain est resté six ans au Club Brugeois.

Text: 

Fernand Goyvaerts : "l'enfant terrible"

Le Club n'a pas connu beaucoup d'« originaux » . Fernand Goyvaerts peut être appelé l'exception à la règle. Au début des années 50, il s'est affilié à Bruges à l'âge de 14 ans et débuta en équipe première deux ans plus tard…. D'abord sous les ordres de Félix Schavy, un an plus tard avec Norberto Höfling au gouvernail. Pendant sept ans, le Roumain et 'Fernando 'n'ont pas été les meilleurs amis. Goyvaerts a incontestablement été l'«enfant terrible » du public brugeois. Fernand a, en ce qui concerne les caprices et petites fantaisies, certainement dû égaler Rik Coppens déjà aussi légendaire. Goyvaerts était techniquement doué d'un talent hors nature et il a, dès sa prime jeunesse, rêvé d'une carrière étrangère. Le conflit l'opposant à Höfling a accéléré et favorisé les choses. Il a joué successivement à Barcelone, au Real Madrid, à Elche et à Nice. Fernand a jeté les bases de sa carrière réussie en jouant quotidiennement au football à la plage et dans la rue.. Il était doté d'une technique et d'une puissance non négligeables.

Text: 

La trilogie De Clerck

Le retour de Bruges en division 1, en 1959, n'est pas passé non plus inaperçu sur le plan administratif. Le 14 juillet 1959, André de Clerck a été engagé en tant que président de l'association, à la suite de son père Emiel de Clerck qui fut promu « Président d'honneur ». André de Clerck cèdera sa chaise de président à son fils Fernand, après l'obtention du titre de champion de Belgique après la saison 1972-'73. Après Emiel et André, la trilogie de Clerck a tout de suite été une réalité !