dimanche 1 mai 2016 19:58

Le Club dicte sa loi au Racing Genk (3-1)

Sur son terrain, le Club de Bruges a battu le Racing de Genk : 3-1. Au repos déjà, les "blauw-zwart" menaient 2-0, grêce à des goals de Denswil et Vormer. A l'heure de jeu, Refaelov pliait la rencontre. En toute fin de match, Karelis sauvait l'honneur des Limbourgeois.

<p>
Michel Preud&rsquo;homme avait opt&eacute; pour le m&ecirc;me &quot;onze&quot; que contre Zulte-Waregem. Fort de la confiance puis&eacute;e dans l&#39;ample victoire huit jours plut t&ocirc;t, le FCB d&eacute;marrait la partie en force. Vanaken cr&eacute;ait ainsi le danger &agrave; deux reprises : d&#39;abord &agrave; ratant de peu un corner donn&eacute; par Vormer et peu apr&egrave;s en voyant son tir stopp&eacute; par le gardien visiteur.&nbsp;</p>
<p>
Le Club cherchait manifestement &agrave; vite trouver le chemin des filets, mais s&#39;en tirait cependant tr&egrave;s bien sur deux contres genkois rondement men&eacute;s : d&#39;abord Bailey, laiss&eacute; enti&egrave;rement seul, tirait sur Butelle et ensuite Castagne laissait lui aussi filer une superbe occasion. C&#39;&eacute;tait le signal d&#39;alarme pour les Brugeois qui poussaient alors sur l&#39;acc&eacute;l&eacute;rateur, avec quelques belles opportunit&eacute;s &agrave; la cl&eacute; : Denswil reprenait de la t&ecirc;te un coup-franc de Vormer, juste au-dessus, puis Bizot sortait une belle parade sur un shoot de Refaelov. Mais le 1-0 m&eacute;rit&eacute; tombait n&eacute;anmoins &agrave; la vingti&egrave;me minute : un centre de Meunier aboutissait &agrave; Engels, qui donnait intelligemment en retrait &agrave; Denswil dont le tir crois&eacute; faisait mouche<span style="font-size: 12px;">.</span></p>

José Izquierdo s'est révélé un vrai poison pour la défense genkoise (Photo News).
Stefano Denswil a porté le FCB au commandement après vingt minutes de jeu (Photo News).

<p>
Le Club poursuivait sur sa belle lanc&eacute;e, mais Bizot parvenait &agrave; stopper Izquierdo qui s&#39;&eacute;tait infiltr&eacute;. Les Brugeois continuaient &agrave; dominer les &eacute;changes et ne se contentaient manifestement pas du 1-0. Ainsi, un tir de Meunier filait au-dessus de l&#39;objectif, tandis qu&#39;un essai de Refaelov &eacute;tait stopp&eacute; sur la ligne. Et juste avant le repos, les &quot;blauw-zwart&quot; doublaient m&eacute;ritoirement leur avance : Diaby servait Ruud Vormer qui d&eacute;cochait une fl&egrave;che dans le toit du but visiteur : 2-0.&nbsp;</p>
<p>
A la reprise, les premiers dangers &eacute;taient encore brugeois. Bizot repoussait du pied un tir d&#39;Izquierdo et sur la reprise, le tir de Vanaken passait au-dessus. Du c&ocirc;t&eacute; de Genk, Bailey et Pozuelo parvenaient &agrave; se mettre en &eacute;vidence, mais les Limbourgeois ne mettaient n&eacute;anmoins pas les joueurs locaux vraiment en difficult&eacute;. Dix minutes apr&egrave;s la reprise, Buffel h&eacute;ritait d&#39;un peu d&#39;espace, mais son essai n&#39;&eacute;tait pas cadr&eacute;.</p>

<p>
Le Club poursuivait sa domination et pliait le match &agrave; l&#39;heure de jeu : Izquierdo servait Refaelov dont le shoot dans le coin oppos&eacute; du but faisait mouche (3-0). Peu apr&egrave;s, un essai de Vormer finissait en corner suite &agrave; l&#39;intervention d&#39;un d&eacute;fenseur et une reprise de la t&ecirc;te d&#39;Engels &eacute;tait encore sauv&eacute;e sur la ligne. Les visiteurs n&#39;y croyaient plus et ne r&eacute;ussissaient rien de plus qu&#39;un essai de Karelis (mont&eacute; au jeu) sur le toit du but de Butelle.</p>
<p>
Dans les derniers instants du match, les Brugeois laissaient filer les occasions d&#39;alourdir le score. Un tir de Vossen frappait l&#39;ext&eacute;rieur du poteau du but, tandis que Bizot devait sauver les meubles sur un essai d&#39;Izquierdo. Et au lieu de 4-0, ce fut finalement 3-1, lorsque Karelis, suite &agrave; un corner, concluait de pr&egrave;s. Gr&acirc;ce &agrave; ce succ&egrave;s, le Club de Bruges conserve ses trois points d&#39;avance sur Anderlecht, tandis que l&#39;&eacute;cart par rapport &agrave; Gand se chiffre d&eacute;sormais &agrave; six longueurs.</p>

Lior Refaelov a "plié" la rencontre à l'heure de jeu (Photo News).
Jupiler Pro LeaguePlay-off 1 - Journée 6
Spectateurs27.149 - Jan Breydelstadion
ArbitreJoeri Van de Velde
Club de BrugesLudovic Butelle – Thomas Meunier (80’ Davy De fauw), Bjorn Engels, Stefano Denswil, Laurens De Bock – Ruud Vormer, Timmy Simons, Hans Vanaken – Lior Refaelov (70’ Felipe Gedoz), Abdoulay Diaby (64’ Jelle Vossen), José Izquierdo.
Réservistes : Sébastien Bruzzese, Claudemir, Leandro Pereira et Brandon Mechele.
Coach: Michel Preud’homme.
KRC GenkMarco Bizot – Timothy Castagne, Sébastien Dewaest, Christian Kabasele, Jere Uronen (46’ Brian Hamalainen) – Wilfred Ndidi, Alejandro Pozuelo – Thomas Buffel, Ruslan Malinovskyi (61’ Nikolaos Karelis), Leon Bailey (71’ Yoni Buyens) – Ally Mbwana Samatta.
Coach: Peter Maes.
Cartes jaunesDewaest, Buffel, Simons, Kabasele, Samatta.
Carte rougeaucune
Buts21’ Denswil (1-0), 43’ Vormer (2-0), 60’ Refaelov (3-0), 89’ Karelis (3-1).

 

Main partner

Premium partner, Official partner & Official supplier

join the club

Word lid van de grootste supportersfamilie van het land!

WORD LID

Download onze app

Mis geen enkele belangrijke update over jouw favoriete Club.

BLIJF OP DE HOOGTE

Schrijf je nu in op onze nieuwsbrief.

Schrijf je in